Hanoï (VNA) - Le Vietnam s'efforcera d'attirer les grandes entreprises et les sociétés de hautes technologies, a déclaré Nguyên Anh Tuân, directeur adjoint du Département des investissements étrangers du ministère du Plan et de l'Investissement.

Le Vietnam renforce l'attraction des IDE dans l'industrie automobile hinh anh 1Photo : VNA

Dans le même temps, le pays accordera la priorité aux projets d'investissement dans les hautes technologies, l'industrie auxiliaire  et l'innovation dans l'économie numérique, en particulier dans l'industrie automobile, afin de créer des conditions favorables pour que les entreprises vietnamiennes participent aux chaînes de valeur mondiales.

Nguyen Thi Thu Ha, directrice générale d'Invest Global, a déclaré qu'avec une population de près de 100 millions d'habitants et des conditions naturelles et géographiques favorables, le Vietnam avait un grand potentiel dans l'industrie automobile.

Elle a ajouté qu'il s'agissait d'une industrie à laquelle le gouvernement vietnamien accordait la priorité au développement, dans l'espoir de construire une industrie automobile vietnamienne forte et d'apporter une contribution importante à l'économie nationale.

Cependant, par rapport à d'autres pays de la région, le nombre de fournisseurs vietnamiens dans l'industrie automobile demeure très faible, seuls quelques-uns pouvant participer à la chaîne d'approvisionnement des constructeurs et assembleurs automobiles implantés au Vietnam.

Le Vietnam renforce l'attraction des IDE dans l'industrie automobile hinh anh 2Photo : VNA

Dang Hoang Mai, un représentant de l'Institut vietnamien de stratégie et de politique pour l'industrie et le commerce, a déclaré que le Vietnam avait le potentiel de développer le marché des véhicules électriques (VE) car le taux actuel de possession de voitures au Vietnam était de 23 pour 1.000 personnes. Un chiffre représentant 10% de celui de la Thaïlande et 5% de celui de la Malaisie.

Avec l'augmentation des revenus et l'amélioration des infrastructures, les ventes et la production de l'industrie automobile devraient augmenter entre  2021 et 2030.

Cependant, contrairement à la tendance à la hausse des ventes de voitures, les entreprises opérant dans l'industrie automobile, en particulier l'industrie auxiliaire, n'ont pas connu la croissance attendue, a déclaré Dang Hoang Mai.

Le taux de localisation des voitures personnelles jusqu'à neuf places est faible, de moins de 20%. Thaco atteint 15-18%. Toyota Vietnam affiche le taux le plus élevé à 37 % (pour ses modèles Innova).

Ce nombre est beaucoup plus faible qu'en Thaïlande, en Indonésie et en Malaisie.

Opportunité pour les investisseurs indiens

Comme le monde et la région ont une grande influence sur de nombreuses industries manufacturières, l'industrie des puces à semi-conducteurs et l'industrie automobile, les entreprises vietnamiennes s'attendent à avoir plus de partenaires et de fabricants de composants assemblés dans le pays, a déclaré Nguyên Anh Tuân.

Bien que sixième économie mondiale, l'Inde affiche un capital d'investissement au Vietnam ne représentant que 0,2 % du total des IDE où 139 pays et territoires ont investi.

Le directeur adjoint a noté que l'opportunité de promouvoir la coopération et l'investissement entre les deux pays était énorme, en particulier dans le contexte où me Vietnam stimule les entrées d'IDE dans l'industrie de soutien automobile.

Lors d'une récente rencontre d'affaires sur le secteur automobile entre le Vietnam et l'Inde, il a déclaré que la coopération en matière d'investissement entre les deux pays n'était toujours pas à la hauteur des potentiels.

Pranay Verma, ambassadeur d'Inde au Vietnam, a mis l'accent sur les équipementiers automobiles.

L'Association indienne des producteurs des pièces automobiles  (ACMA) est la principale association en Inde avec plus de 800 membres, contribuant à 85 % des ventes de l'industrie indienne des pièces automobiles.

Lors de sa visite au Vietnam, l'ACMA a souhaité y sonder les opportunités d'investissement, de commerce et d'affaires, a déclaré l'ambassadeur.

Il a ajouté qu'il s'agissait d'une excellente opportunité pour les entreprises des deux pays de trouver des partenaires, d'évaluer les opportunités de coopération commerciale et de prendre connaissance de nouvelles technologies, équipements et pièces détachées dans l'industrie automobile.- VNA