Le Vietnam proteste contre les constructions illégales chinoises à Truong Sa

Le Vietnam proteste énergiquement contre les constructions illégales chinoises sur l’archipel de Truong Sa (Spratly) du Vietnam, dont une piste d’atterissage pour les avions militaires, et demande à Pékin de mettre fin immédiatement à ces actes illégaux, a souligné Mme Pham Thu Hang, porte-parole adjointe du ministère des affaires étrangères.
Le Vietnam proteste énergiquement contre les constructions illégales chinoises sur l’archipel de Truong Sa (Spratly) du Vietnam, dont une piste d’atterissage pour les avions militaires, et demande à Pékin de mettre fin immédiatement à ces actes illégaux, a souligné Mme Pham Thu Hang, porte-parole adjointe du ministère des affaires étrangères.

Lors d'une conférence de presse périodique du ministère des Affaires étrangères, tenue jeudi 5 mars à Hanoi, répondant à la presse sur ces agissements de la Chine sur l’archipel de Truong Sa, Mme Pham Thu Hang a réaffirmé que la position vietnamienne sur cette question était claire et immuable.

Le Vietnam possède suffisamment de preuves juridiques et historiques pour affirmer sa souveraineté sur les archipels de Hoang Sa (Paracels) et de Truong Sa (Spratly). La consolidation et l’élargissement par la Chine de récifs et sa modification du statu quo de l’archipel de Truong Sa constitue une violation sérieuse de la souveraineté vietnamienne et de la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale (DOC) que la Chine a signée avec l’ASEAN.

Concernant l’augmentation par la Chine des dépenses militaires en 2015, Pham Thu Hang a déclaré qu’en tant que membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU et avec son rôle important dans la région, la Chine se devait d’oeuvrer, de manière responsable et dans un esprit constructif, au maintien de la paix, de la stabilité, de la coopération et du développement dans la région et dans le monde entier. -VNA

Voir plus