Hanoi (VNA) – Le fait qu’un groupe de personnes censées être des Vietnamiens ​ait exprimé ​des opinions personnelles sur Facebook ne reflète pas le point de vue du Vietnam, a souligné le 30 août le porte-parole du ministère des Affaires étrangères du Vietnam Lê Hai Binh.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères du Vietnam Lê Hai Binh. Photo: VNA

Concernant la déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères du Cambodge qui a condamné plusieurs insultes du Premier ministre cambodgien Hun Sen sur Facebook, le porte-parole du ministère vietnamien des AE Lê Hai Binh a déclaré :

"Nous sommes en désaccord avec l'​abus de liberté d'expression détournée pour insulter ​des personnes, ​provoquer des réactions extrémistes et désunir les deux peuples.

Le Vietnam attache une grande importance ​à ses relations de voisinage amical et de coopération intégrale avec le Cambodge, et ​s'est efforcé ces dernières années, avec la partie cambodgienne, de maintenir et de développer ces bonnes relations, de paix et d'amitié, pour l'intérêt des deux peuples". -VNA