Le tabac nuit à la santé. Photo : internet

 

Cape Town (VNA) - Le ministère vietnamien de la Santé vient de recevoir le Prix Bloomberg Philanthropies en matière de suivi et de surveillance du tabagisme. La ministre vietnamienne de la Santé Nguyen Thi Kim Tien a reçu ce prix au nom du Vietnam le 7 mars dernier au Cap en Afrique du Sud.

Le ministère de la Santé vietnamien s’est distingué par son excellent leadership en matière de suivi et de surveillance du tabagisme en réalisant deux séries d’enquêtes à propos du tabagisme chez les adultes (GATS) et trois séries d’enquêtes à propos du tabagisme chez les jeunes (GYTS). Le pays s’est également attaché à surveiller la consommation de tabac parmi des catégories de populations spécifiques en intégrant une dimension sociale dans les questions liées au tabac (par exemple dans l’enquête sur la population active).

Au cours des dernières années, le ministère vietnamien de la Santé a étroitement collaboré avec des organisations sociales afin de mettre en œuvre des politiques visant à éradiquer le tabagisme.

S’exprimant à cette occasion, la ministre vietnamienne de la Santé, Nguyen Thi Kim Tien a remercié l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le fonds Bloomberg Philanthropies et les organisations internationales et vietnamiennes pour leur assistance continue à la lutte contre le tabagisme au Vietnam.

Outre le Vietnam, unique représentant de l’Asie et l’Océanie, Bloomberg Philanthropies a récompensé des organisations gouvernementales et non gouvernementales de cinq autres pays pour le même motif: le Salvador, le Mexique, le Sénégal, l’Ouganda et l’Argentin.

Les six lauréats désignés présentent des progrès tangibles réalisés dans la lutte antitabac et incarnent l’efficacité des politiques MPOWER, un ensemble éprouvé de mesures visant à réduire la demande en tabac. Un prix a été décerné pour chacune des catégories du programme MPOWER, à savoir : M (pour Monitor) : surveiller la consommation de tabac et les politiques de prévention ; P (pour Protect) : protéger la population contre la fumée du tabac en adoptant une loi d’interdiction totale de fumer ; O (pour Offer) : offrir une aide à ceux qui veulent renoncer au tabac ; W (pour Warning) : mettre en garde contre les dangers du tabagisme grâce aux étiquettes sur les paquets et aux médias de masse ; E (pour Enforcing) : faire respecter l’interdiction du tabac; et R (pour Raising) : augmenter les taxes sur le tabac.

La cérémonie de récompense des Prix de Bloomberg Philanthropies  s'est déroulée dans le cadre de la 17e Conférence mondiale sur le tabac et la santé ayant lieu du 7 au 9 mars avec la participation de plus de 2.000 délégués venus de plus de 100 pays.

Les premiers Prix Bloomberg pour la lutte antitabac mondiale ont été décernés en 2009 à l’occasion de la 14e Conférence mondiale sur le tabac et la santé de Mumbai. La dernière cérémonie de remise de prix en date a été organisée en 2015 lors de la 16e Conférence à Abou Dhabi.

Chaque année, le tabac tue près de 7 millions de personnes, soit plus que l’alcool, le sida, les accidents de la route, les drogues illégales, les homicides et les suicides réunis.

À propos de Bloomberg Philanthropies

Bloomberg Philanthropies œuvre dans plus de 120 pays du monde à l’amélioration des conditions de vie et de l’espérance de vie du plus grand nombre. L’organisation se concentre sur cinq domaines prioritaires pour la réalisation de changements durables : les arts, l’éducation, l’environnement, l’innovation dans l’administration et la santé publique. Bloomberg Philanthropies couvre la totalité des activités caritatives de Michael R. Bloomberg, par le biais de sa fondation et de ses dons à titre personnel. En 2017, Bloomberg Philanthropies a alloué un montant total de 702 millions de dollars à la philanthropie.-VNA