Le Vietnam investira dans le developpement des ports de classe mondiale hinh anh 1Au port de Tân Cang-Cai Mep, dans la province de Bà Ria-Vung Tàu (Sud). Photo : VNA

Hanoi (VNA) – Le Vietnam envisage d’investir dans la modernisation de son système portuaire et le développement de ports de classe mondiale, a rapporté The Maritime Executive des États-Unis.

Selon le site Web, le Vietnam prévoit des investissements importants destinés à créer des ports de classe mondiale dans la prochaine phase de son plan global pour son système portuaire.

Il a souligné le succès du pays dans le développement des ports au cours des deux dernières décennies, tout en citant le ministère vietnamien des Transports disant que le pays prévoyait d’investir de 6 à 8 milliards de dollars dans la prochaine phase de développement portuaire jusqu’en 2030.

Le vice-ministre des Transports Nguyên Nhât a déclaré qu’après 20 ans de planification, le système portuaire vietnamien a fait de grands progrès tant en qualité qu’en quantité, atteignant essentiellement l’objectif de développement dans le cadre du plan approuvé.

Cependant, il a noté que pour répondre à la demande d’importation et d’exportation de marchandises et aux objectifs de développement économique, le ministère a reconnu la nécessité d’avoir des investissements importants pour augmenter davantage les capacités des ports vietnamiens.

Le Vietnam investira dans le developpement des ports de classe mondiale hinh anh 2Le port de Hai Phong accueille le premier lot de marchandises en 2021. Photo : VNA

Le vice-ministre Nguyên Nhât a souligné que la capacité des ports vietnamiens a augmenté de près de 82 millions de tonnes de marchandises en 2000 à plus de 680 millions de tonnes en 2020. Malgré les impacts de la pandémie de Covid-19, ils ont signalé que le volume avait augmenté de 4 pour cent en 2020.

Le Vietnam avait plus qu’octuplé jusqu’au début de 2020 son espace d’amarrage au cours des 20 dernières années pour atteindre un total de 588 postes d’amarrage dans 34 ports. Des ports d’entrée pour le transbordement international ont été établis dans le Nord et le Sud du pays.

Selon The Maritime Executive, le Vietnam est capable de recevoir des porte-conteneurs jusqu’à 132.000 tonnes dans la zone portuaire de Lach Huyên dans la ville de Hai Phong (Nord) et jusqu’à 214.000 tonnes dans le port de Cai Mep-Thi Vai dans la province méridionale de Ba Ria-Vung Tàu.

Des postes d’amarrage spécialisés à grande échelle associés à des parcs industriels, des complexes métallurgiques, de raffinage et de pétrochimie, des centrales thermiques au charbon, pouvant recevoir des navires d’une capacité allant jusqu’à 200.000 tonnes, et ceux transportant des cargaisons liquides et du pétrole brut d’une capacité allant jusqu’à 320.000 tonnes respectivement, ont pratiquement atteint les objectifs d’ici 2020.

Selon le vice-ministre Nguyên Nhât, le Vietnam manque de grands ports aux normes internationales tandis que plusieurs petits ont des infrastructures inadéquates, ce qui entraîne des opérations portuaires inefficaces. C’est l’une des raisons pour lesquelles le système portuaire du Vietnam n’a pas répondu aux exigences du marché maritime régional, a-t-il noté.

Avec le plan directeur pour le développement des ports maritimes pour la période 2021-2030, avec une vision jusqu’en 2050, le ministère des Transports s’est fixé pour objectif d’assurer les activités d’import-export et le transport de marchandises entre les régions et les localités à l’échelle nationale, ainsi que le transbordement et le transit de marchandises par les ports maritimes de la région, répondant ainsi aux exigences du développement socio-économique du pays.

L’accent est mis sur la modernisation des ports de Hai Phong et de Cai Mep-Thi Vai, afin de fournir des services aux normes internationales.

Le Vietnam a également prévu d’investir dans la zone économique du Centre dans le cadre des efforts de développement de grands ports et de clusters pouvant accueillir de grands porte-conteneurs, a indiqué le site.

L’objectif de la prochaine phase du développement du port est d’augmenter la capacité de fret annuelle du Vietnam à 1,14-1,42 milliard de tonnes et d’environ 10,1 à 10,3 millions de passagers par an d’ici 2030.

Le pays a également prévu de transporter 2,85 à 3,35 milliards de tonnes de marchandises et 14,4 à 15,1 millions de passagers via les ports maritimes par an d’ici 2050. – VNA