La troisième consultation politique Vietnam-Koweït a eu lieu le 19 mars à Hanoi. Photo: VNA


Hanoï, 20 mars (VNA) - Les vice-ministres vietnamien et koweitien des Affaires étrangères, Vu Hong Nam et Ali Suleiman Al-Saïd, ont co-présidé la troisième consultation politique Vietnam-Koweït le 19 mars à Hanoi.

Les deux parties ont exprimé leur satisfaction devant le développement de l'amitié bilatérale ​ces dernières années, notamment le maintien des échanges, des visites et du soutien mutuel aux forums régionaux et mondiaux tels que le Mouvement des pays non alignés et les Nations Unies, ainsi que la coopération dans le commerce, l’investissement, l​'emploi et l’éducation et la formation.

Ils ont convenu de poursuivre les échanges de délégations à tous les niveaux et d'améliorer l'efficacité des mécanismes de coopération existants tels que le comité mixte Vietnam-Koweït et la consultation politique entre les deux ministères des Affaires étrangers, créant une nouvelle ​percée  pour la coopération entre les deux pays.

Ils ont souligné que l'accent devrait être mis sur la coopération économique pour renforcer les échanges commerciaux, l'investissement, l'APD et la collaboration dans le domaine d​e l'emploi par l'échange d'informations sur les politiques et opportunités commerciales. En outre, les entreprises des deux pays devraient bénéficier de conditions favorables pour renforcer leurs relations, participer à des activités de promotion commerciale et conclure des accords de coopération dans le domaine du travail.

Le Vietnam a appelé les investisseurs koweïtiens à investir, outre la raffinerie de Nghi Son, dans la province de Thanh Hoa (Centre), dans d​es domaines tels que la construction d'infrastructures, l'agriculture, l'exploitation minière, la production d'électricité et la construction d'usines de transformation de produits alimentaires et aquatiques.

L​es deux parties ont échangé leurs points de vue sur les situations mondiales et régionales d'intérêt commun, comme la sécurité et le développement en Asie du Sud-Est, les perspectives de règlement de certains «points chauds» au Moyen-Orient et la coopération.

En ce qui concerne le règlement des différends, en particulier les différends territoriaux, entre les nations du monde, les deux parties ont convenu que leur résolution ​devait se baser sur le droit international.

​Cette consultation ​a contribu​é à renforcer l'amitié et la coopération entre le Vietnam et le Koweït. -VNA