Le président du Parquet populaire suprême du Vietnam, Le Minh Tri, a présenté aux procureurs japonais le processus de réforme judiciaire dans le pays. Photo : VNA

 

Tokyo (VNA) - Le président du Parquet populaire suprême du Vietnam, Le Minh Tri, a présenté aux procureurs japonais le processus de réforme judiciaire dans le pays lors de sa visite au Japon du 15 au 20 octobre.

Le Parti, l'État et l'Assemblée nationale du Vietnam estiment qu'une réforme judiciaire est importante pour répondre à la demande d'intégration et de développement nationaux, au renforcement de la démocratie et de la transparence ainsi qu'à la garantie des droits de l'homme et du citoyen.

La Constitution de 2013 et les textes juridiques connexes ont des changements importants afin de renforcer le contrôle et le traitement des affaires pénales, a-t-il noté.

Il a également présenté plusieurs solutions pour prévenir les condamnations injustifiées et la corruption, telles que la promulgation d'une loi sur l'indemnisation par l'État, l'amélioration de la qualité du personnel; promouvoir la responsabilité des dirigeants et l'éthique professionnelle; et appliquer des sanctions strictes si nécessaire.

Les participants ont apprécié la réforme judiciaire au Vietnam, en particulier les progrès réalisés en matière de garantie des droits de l'homme et des citoyens, ainsi que leurs efforts pour améliorer le professionnalisme des procureurs.

Ils se sont engagés à coopérer avec la partie vietnamienne pour perfectionner le système judiciaire, en tant que contribution à la construction de l'Etat de droit au Vietnam.

Auparavant, Le Minh Tri avait rencontré des ministres de la Justice et des Affaires étrangères, et des agences japonaises concernées.

Les 18 et 19 octobre, le président du Parquet populaire suprême du Vietnam effectuera des visites de travail dans les préfectures de Shizuoka et de Kyoto. -VNA