Lors du séminaire.

Tokyo, 15 mai (VNA) - Le Vietnam et le Japon vont signer un accord de coopération prévoyant des compétences professionnelles pour les étrangers, afin de permettre aux citoyens vietnamiens de travailler au Japon conformément à la nouvelle politique de visas du pays.

S'exprimant lors d'un séminaire à Tokyo le 14 mai, l'ambassadeur du Vietnam au Japon, Vu Hong Nam, a affirmé que le gouvernement vietnamien soutenait l'assouplissement de la réglementation en matière de visas afin d'attirer davantage de travailleurs étrangers.

C’est une exigence objective de tous les pays lors de leur intégration dans l’économie internationale, a-t-il déclaré.

Auparavant, la coopération dans le domaine du travail entre le Vietnam et le Japon était menée dans le cadre de programmes de formation. Toutefois, cette forme révèle de nombreuses limitations préjudiciables aux employeurs et aux employés, selon l'ambassadeur.

Il a révélé que le nouvel accord de coopération serait bientôt signé entre le ministère vietnamien du Travail, des Invalides et des Affaires sociales ; et le ministère japonais des Affaires étrangères, le ministère de la Santé, du Travail et de la Protection sociale, et l’agence nationale de Police.

M. Nam espérait que l’accueil des travailleurs vietnamiens serait conforme à la nouvelle politique du Japon en matière de visas, et permettrait au pays de maintenir sa croissance économique et ses activités commerciales.

Lors du séminaire, l'ambassadeur Vu Hong Nam a souligné les réalisations socio-économiques remarquables du Vietnam et ses politiques d'attraction des investissements étrangers directs, ainsi que les liens économiques entre le Vietnam et le Japon.

Il a indiqué que le Vietnam était une destination idéale pour les investisseurs étrangers en raison de la stabilité sociopolitique, du développement économique rapide, du potentiel de croissance élevé et des politiques ouvertes avec de nombreuses préférences, ainsi que de l'amélioration des infrastructures, des ressources humaines abondantes et des coûts de production concurrentiels.

Jusqu'à présent, le Vietnam a adhéré à 12 accords de libre-échange et en négocie trois autres, a déclaré l’ambassadeur Vu Hong Nam.

 

En ce qui concerne l’Accord global et progressif pour le partenariat transpacifique, l’ambassadeur a hautement apprécié le rôle du Japon dans le processus de négociation de l’accord.

L'accord contribuera à réduire tous les droits de douane sur les produits de force du Japon. Pour le Vietnam, cela créera les meilleures conditions pour les entreprises vietnamiennes en termes de procédures douanières, a-t-il déclaré.

A cette occasion, l’ambassadeur Vu Hong Nam et les conseillers en commerce et en investissement vietnamiens au Japon ont également traité de questions liées au commerce, à l'investissement et au travail.

Le séminaire a été organisé par le Centre ASEAN-Japon avec la participation de représentants de près de 200 entreprises et chercheurs du Vietnam. –VNA