Le Vietnam et le Japon cooperent pour une croissance verte hinh anh 1Le Vietnam considère la croissance verte comme une solution efficace pour le développement durable. Photo: dangcongsan.vn

Hanoï (VNA) - Việt Nam News, le quotidien anglophone de l'Agence vietnamienne d’information (VNA), et le ministère de l'Agriculture et du Développement rural (MARD) organisent conjointement mardi 12 septembre à Hanoï un séminaire sur le thème « Coopération Vietnam - Japon vers la croissance verte », à l'occasion du 50e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

Le séminaire a réuni des responsables de plusieurs ministères et organes vietnamiens tels que le ministère du Plan et de l'Investissement, le ministère des Affaires étrangères, le ministère de l'Industrie et du Commerce, des représentants de l'ambassade du Vietnam au Japon et de l'ambassade du Japon au Vietnam, de l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA),  de l'Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO), ainsi que des responsables de différentes villes et provinces vietnamiennes, outre des experts et des entrepreneurs des deux pays.

Cet événement est l'occasion pour les délégués de partager leurs points de vue sur la croissance verte, les opportunités et les défis dans la mise en œuvre de la Stratégie nationale de croissance verte pour la période 2021-2030, avec vision pour 2050 ; l'importance du soutien du Japon à la stratégie de développement vert du Vietnam, ainsi que de proposer et recommander des solutions pour aider à mettre en œuvre cette stratégie.

Le Vietnam et le Japon cooperent pour une croissance verte hinh anh 2Panorama de l'événement. Photo: VNA


S’exprimant à cet événement, l’ambassadeur du Vietnam au Japon, Pham Quang Hiêu, a déclaré que les relations bilatérales Vietnam-Japon sont à leur apogée dans l'histoire des deux nations avec un partenariat stratégique approfondi fondé sur la sincérité, la confiance et le soutien mutuels.

À moyen et long termes, vers les objectifs pour 2030-2050, les deux pays disposent d’un potentiel important pour une coopération accrue dans les domaines des technologies vertes, de la transition énergétique, et en matière de recherche en appliquant des technologies japonaises qui correspondent aux besoins et à la feuille de route de transition du Vietnam, selon l’ambassadeur Pham Quang Hiêu.

Le Vietnam et le Japon cooperent pour une croissance verte hinh anh 3La directrice générale de l'Agence vietnamienne d'Information (VNA), Vu Viet Trang, et la directrice générale adjointe de la VNA, Doan Thi Tuyet Nhung, lors de l'événement. Photo : VNA


Grâce à ce séminaire, les organisations et les entreprises japonaises acquerront une meilleure compréhension des priorités et des stratégies de croissance verte du Vietnam, tant au niveau national que local, ouvrant ainsi de nouvelles opportunités de coopération dans des domaines où les deux parties ont du potentiel et des atouts, a déclaré de son côté la directrice générale de la VNA, Vu Viêt Trang.

La JETRO au Vietnam a souligné qu'il était crucial de se concentrer sur la croissance verte pour résoudre les problèmes urgents au Vietnam, notamment la qualité de l'eau, la pollution de l'air, la gestion des déchets, le recyclage, l'efficacité énergétique et les émissions de carbone.

Elle a proposé au gouvernement vietnamien de mettre en œuvre des réglementations environnementales plus strictes, d'élargir les responsabilités environnementales des fabricants et d'accélérer la transition vers des sources d'énergie renouvelables.

Parallèlement, la JICA a réaffirmé son étroite collaboration avec le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement pour renforcer la capacité du Vietnam de réduire les émissions de carbone, axée sur la gestion des ressources en eau et la coopération avec des entreprises agricoles pour améliorer les conditions de vie et déployer des technologies modernes pour atténuer les impacts du changement climatique et des catastrophes naturelles.

Jusqu’en août dernier, le Japon comptait 5.168 projets actifs avec un capital total enregistré de plus de 71 milliards de dollars, se classant ainsi au troisième rang parmi les 143 pays et territoires investissant au Vietnam. -VNA