Des participants de la conférence organisée le 13 juin dans la province de Tay Ninh (Sud). Photo : VNA

Tay Ninh (VNA) – Le ministère vietnamien de la Sécurité publique, le ministère cambodgien de l’Intérieur et les forces compétentes ont lancé le 13 juin une opération de lutte contre la criminalité liée à la drogue le long de la frontière commune des deux pays.

Une conférence marquant cet événement a eu lieu le 13 juin dans la province vietnamienne de Tay Ninh (Sud). Etaient présents le vice-ministre vietnamien de la Sécurité publique Le Quy Vuong, le général cambodgien Neth Savoeun – directeur général du Département général de police de Cambodge, des autorités de Tay Ninh et près de 200 représentants des forces de lutte contre la drogue des deux pays.

Ces dernières années, la criminalité liée à la drogue a tendance à s’aggraver. La situation est compliquée dans les zones frontalières des provinces vietnamiennes de Tay Ninh, An Giang et Kien Giang, et celles cambodgiennes de Kampong Cham, Svay Rieng, Prey Veng, Takeo et Kampot.

Au premier semestre 2019, les organes compétents ont arrêté 21.000 personnes et saisi près de 6 tonnes de stupéfiants de toutes catégories. L’année dernière, sur la frontière Vietnam-Cambodge, ils ont arrêté plus de 2.600 personnes et saisi plus de 83 kg de drogue et un millier de comprimés de drogue de synthèse.

Lors du colloque, les participants ont recherché des mesures pour améliorer l’efficacité de leur coopération dans la lutte contre les réseaux de drogue, la garantie de la sécurité et l’ordre social dans les provinces limitrophes.

A cette occasion, le vice-ministre vietnamien Le Quy Vuong a demandé au Département policier contre la criminalité liée à la drogue d’étudier la possibilité d’organiser une conférence sur la coopération contre la criminalité transnationale liée à la drogue, laquelle réunira des représentants de différents pays dont le Cambodge. -VNA