Le Vietnam envisage d’assouplir sa politique de visa pour les touristes étrangers

Afin de relancer le secteur touristique, le gouvernement a proposé à l’Assemblée nationale d’assouplir la politique de visa en vigueur et d’apporter plus de flexibilité aux visiteurs étrangers.
Hanoi (VNA) –  Bien que le Vietnam ait rouvert ses frontières aux touristes étrangers plus tôt que d’autres pays de la région, après avoir réussi à contrôler la pandémie de Covid-19, les retours des visiteurs ne répondent pas encore aux attentes en raison de la politique de visa restrictive.
Le Vietnam envisage d’assouplir sa politique de visa pour les touristes étrangers ảnh 1Des touristes étrangers visitant la vieille ville de Hôi An, Quang Nam. Photo : VNP

Afin de relancer un secteur touristique durement impacté par la crise sanitaire, le gouvernement a proposé à l’Assemblée nationale d’assouplir la politique de visa en vigueur et d’apporter plus de flexibilité aux visiteurs étrangers.

Le Vietnam ne délivre qu’un e-visa valable pour une seule entrée et d’une période de séjour temporaire de seulement 30 jours aux touristes étrangers, comme l’a expliqué Pham Ha, président exécutif de l’agence de voyage Luxury Travel.

“Quant aux touristes dispensés de visa, leur durée de séjour au Vietnam est limitée à 15 jours, ce qui n’est souvent pas suffisant pour les visiteurs, en particulier ceux en provenance d’Europe occidentale. De plus, s’ils souhaitent voyager dans plusieurs pays de la région, ils doivent demander un visa à entrées multiples ou obtenir un nouveau visa lorsqu’ils reviennent au Vietnam après avoir visité un autre pays, comme le Cambodge, par exemple”, a-t-il dit.

Afin de faciliter l’arrivée des touristes étrangers, le gouvernement vietnamien a récemment proposé à l’Assemblée nationale de favoriser la délivrance de visas électroniques (e-visas) pour les citoyens de tous les pays et territoires, et d’augmenter la durée de séjour temporaire à la frontière pour les personnes entrant dans le pays sous les catégories d’exemption de visa de 15 jours à 45 jours.

Selon la proposition, la validité des visas électroniques serait également étendue à 90 jours (contre les 30 jours actuels), avec la possibilité d’obtenir des entrées simples et multiples. Ainsi, les touristes internationaux pourraient séjourner au Vietnam jusqu’à 3 mois et voyager librement dans d’autres pays de la région, avant de revenir au Vietnam sans avoir besoin de demander un nouveau visa.

Une fois adoptée par l’Assemblée nationale en mai prochain, cette politique permettra au Vietnam d’attirer les touristes internationaux dans un avenir proche, a souligné Trân Trong Kiên, président du Conseil consultatif national du tourisme. «Je crois qu’une fois appliquée, cette politique facilitera les entrées des touristes. Plus ils resteront plus ils dépenseront”, a-t-il ajouté.

Pendant ce temps, les agences de voyage espèrent également que le Vietnam assouplira bientôt sa politique de visa. Selon Lê Hông Thai, directeur de Hanoi Tourist, l’assouplissement de la politique de visa représente une opportunité pour que les agences de voyage puissent atteindre des marchés potentiels mais éloignés, dont les niveaux de dépenses sont plus élevés, et pour proposer des nouvelles offres touristiques diversifiées à leurs clients cibles, comme des circuits authentiques en Asie du Sud-Est, par exemple.

“Il semblerait que les touristes venant du Royaume-Uni préfèrent actuellement réserver des excursions plus longues, de l’ordre de 19 à 20 jours, incluant d’autres destinations en plus du Vietnam, plutôt que des séjours de seulement 10 à 12 jours dans le pays, comme cela était le cas auparavant”, a-t-il fait savoir.

De l’avis de Vu Thê Bình, président de l’Association du tourisme du Vietnam, il faut renforcer la communication sur la nouvelle politique de visa auprès des touristes internationaux.

“Cette nouvelle politique représente une avancée majeure pour le secteur touristique du pays. Il est essentiel d’informer rapidement les touristes sur ce sujet. En plus des canaux officiels, il est important d’utiliser les réseaux sociaux  pour communiquer plus efficacement.”, a-t-il proposé.

Les experts du secteur du tourisme sont convaincus qu’une fois approuvée par l’Assemblée nationale, cette nouvelle politique de visa aidera à améliorer la compétitivité du tourisme du Vietnam. – VOV/VNA

Voir plus