Le seminaire a été organisé par l’antenne de la Chambre de commerce et d’industrie du Vietnam à Ho Chi Minh-Ville (VCCI-HCM) et l'Agence sud-coréenne de promotion du commerce et de l'investissement (KOTRA).

 

Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Le Vietnam est un partenaire commercial important et une destination stratégique pour les entreprises sud-coréennes, ont déclaré des experts lors d'un séminaire organisé le 16 juillet à Ho Chi Minh-Ville.

Selon le ministère sud-coréen du Commerce, de l'Industrie et de l'Énergie, le Vietnam est le quatrième partenaire commercial de la République de Corée et une destination d'investissement dans la politique d'expansion des investissements au Sud de nombreux groupes et entreprises sud-coréens.

Les échanges commerciaux bilatéraux ont augmenté 130 fois depuis l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, atteingnant 68,3 milliards en 2018 contre 500 millions de dollars en 1992.

En particulier, deux ans après la signature de l'accord de libre-échange entre la République de Corée et le Vietnam (VKFTA) en 2015, leurs échanges commerciaux ont doublé.

La République de Corée est devenu le plus grand investisseur étranger au Vietnam, avec 64,5 milliards de dollars de capitaux enregistrés qui devrait augmenter dans les années à venir.

Nguyen Thi Huyen Ngoc, représentante du Centre de promotion de l'investissement du Sud, relevant du ministère du Plan et de l'Investissement, a déclaré que le Vietnam et la République de Corée disposaient de conditions favorables pour promouvoir leur coopération non seulement dans le commerce et l'investissement, mais aussi dans les secteurs appliquant de hautes technologies et l’industrie auxiliaire.

Avec une population de plus de 96 millions d'habitants et une croissance économique annuelle moyenne de 7%, le Vietnam est un marché de consommation potentiel, a-t-elle déclaré, ajoutant que la position géographique favorable permettait également au pays d'accéder à près de la moitié des marchés mondiaux avec seulement de 6 à 8 heures de vol.

Yoon Jooyoung, représentant en chef de l'Agence sud-coréenne de promotion du commerce et de l'investissement à Ho Chi Minh-Ville, a déclaré que l'efficacité d'exploitation des atouts des deux pays sur le VKFTA et l'Accord de libre-échange entre l'ASEAN et la République de Corée (AKFTA) s'avère modeste.

Alors que 90% des produits sud-coréens exportés au Vietnam pourraient bénéficier d'avantages fiscaux, seuls 47% des produits vietnamiens exportés en République de Corée pourraient le faire, a-t-il noté.

Des experts ont estimé que les entreprises devraient élaborer des stratégies pour optimiser les avantages des accords de libre-échange, tandis que les agences de gestion publiques devraient simplifier leurs procédures.-VNA