Pékin, 8 mai (VNA) - Le gouvernement vietnamien salue et s’engage à créer des conditions permettant aux entreprises étrangères, y compris celles de la ville chinoise de Chongqing, d’investir dans des projets de haute technologie dans le pays, a déclaré l’ambassadeur du Vietnam en Chine, Dang Minh Khôi.

Lors du séminaire tenu le 8 mai par l’ambassade du Vietnam en Chine. Photo : VNA

S’adressant à un séminaire tenu le 8 mai par l’ambassade du Vietnam en Chine, le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce en collaboration avec les autorités de Chongqing, le diplomate a noté que les investisseurs devraient accorder plus d’attention à la protection de l’environnement, aux intérêts des travailleurs et au bien-être social dans le pays hôte.

Le Vietnam accélère l’industrialisation et la modernisation et la restructuration économique liée au renouvellement du modèle de croissance, a-t-il ajouté, ajoutant que le pays privilégie le développement des industries de haute technologie, des technologies vertes, des énergies propres, de l’agriculture biologique et de l’économie numérique. 

L’ambassadeur Dang Minh Khôi a exprimé son espoir que la Chine ouvrira ses portes aux produits pour lesquels le Vietnam dispose d’un avantage et dont la Chine a besoin comme les produits agricoles, les produits à base de viande de porc et les produits laitiers.

Créer des conditions favorables pour les produits vietnamiens dans les procédures de dédouanement est un geste important pour équilibrer le commerce bilatéral, a-t-il ajouté.

Le vice-ministre vietnamien de l’Industrie et du Commerce, Trân Quôc Khanh, a lui souligné que le Vietnam et la Chine détiennent un énorme potentiel pour renforcer la coopération logistique.

Selon le rapport 2016 de la Banque mondiale sur l’indice de performance logistique, le Vietnam occupait le 64eme  rang sur les 160 pays consultés et le 4e rang en Asie du Sud-Est derrière Singapour, la Malaisie et la Thaïlande. 

Le service de train de fret de 1.400 kilomètres entre Hanoi et Chongqing offrira aux deux parties la possibilité de collaborer dans le secteur de la logistique, a-t-il dit, ajoutant qu’il s’agit d’un moyen efficace de transporter marchandises, fruits tropicaux, produits agricoles et fruits de mer entre les localités vietnamiennes et chinoises.

Pour sa part, Liu Guiping, maire adjoint de la ville de Chongqing, a déclaré que le transport multimodal, le transport routier transfrontalier et les chemins de fer internationaux sont trois principaux moyens de transport qui relient Chongqing et les localités à l’ouest de la Chine au Vietnam et aux autres pays de l’ASEAN.

Il a souhaité que les entreprises des deux pays travaillent à la promotion de la coopération dans ce domaine.

Lors du séminaire, l’Association des entreprises des services de logistique du Vietnam et le Bureau commercial de la ville de Chongqing ont signé un accord sur le renforcement de la coopération logistique. Les entreprises des deux parties ont signé leurs accords et programmes de coopération spécifiques dans les temps à venir. 

En outre, plus de 200 entreprises se sont rencontrées pour rechercher des liens dans les domaines de l’économie, du commerce et de la logistique. – VNA