Hanoï (VNA) - Après avoir informé de l’affaire de violences faite à une femme vietnamienne, l’ambassade du Vietnam en République de Corée a contacté les organes compétents locaux pour la vérifier et demander d’enquêter et d’appliquer les sanctions strictes, conformément à la loi sud-coréenne, ce pour éviter les cas similaires dans le futur.

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Le Thi Thu Hang. Photo: VNA

C’est ce qu’a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Le Thi Thu Hang, en répondant, le 9 juillet à Hanoï, à la question d’un journaliste sur les mesures de protection des citoyens vietnamiens dans l’affaire de violence faite à une mariée vietnamienne par son mari sud-coréen dans la province de Jeolla Méridionale et aussi sur la coopération entre les deux pays ces derniers temps pour empêcher que de telles affaires ne se produisent pas.
 
L’ambassade du Vietnam a contacté la citoyenne vietnamienne et envoyé ses représentants à la visiter, à l’encourager et pour connaître ses aspirations, tout en affirmant la volonté d’être prêt à prendre les mesures de protection nécessaire afin de protéger ses droits et intérêts légitimes. Actuellement, la citoyenne est traitée à l'hôpital et bénéficie d'une sécurité stricte.
 
Le ministère des Affaires étrangères a également discuté avec l'ambassade de République de Corée au Vietnam des préoccupations de la partie vietnamienne. La partie coréenne a exprimé ses regrets, tout en affirmant régler strictement cette affaire.
 
Ces dernières années, le nombre des mariages mixtes Vietnam-République de Corée a tendance à augmenter. La plupart des mariés ont une vie stable, mais il existe encore des cas contradictoires pour de nombreuses raisons. Afin de protéger les droits et le bonheur des mariées vietnamiennes, les hauts dirigeants vietnamiens sont intéressés et échangent souvent avec la partie sud-coréenne. Le ministère des Affaires étrangères du Vietnam a activement pris de nombreuses mesures de protection des citoyens. Il a demandé aux organes compétents et des organisations sociales sud-coréens de renforcer la formation linguistique et l’orientation professionnelle, l’enrichissement de connaissances sur la culture, la création d’emplois en faveur des mariées vietnamiennes; de mettre en place un mécanisme de coopération avec le Centre téléphonique d’assistance urgente aux femmes migrantes (No 15771366) afin d'échanger à temps les informations et de gérer les situations d'urgence concernant les femmes vietnamiennes épousant les mariés sud-coréens; de coopérer étroitement avec le ministère de la Justice, le ministère des Affaires étrangères, le ministère de l'Égalité des genres et de la famille de République de Corée dans le traitement des affaires de femmes vietnamiennes en difficulté.
 
En outre, le ministère des Affaires étrangères a régulièrement abordé cette question lors de réunions consultatives consulaires annuelles entre le Vietnam et la République de Corée, demandant à la partie coréenne de continuer à coopérer plus étroitement et à prendre les mesures et politiques visant à garantir de bons mariages vietnamo-coréens dans le but d’édifier  une famille mixte heureuse. -VNA