Photo d'illustration. Source : VNA
 

Hanoi (VNA) - Le Vietnam a contribué activement à la réussite des 28 ème et 29 ème Sommets de l’ASEAN et des conférences connexes, a affirmé le vice-ministre des Affaires étrangères Le Hoai Trung, dans son interview accordée à la presse avant la cérémonie de clôture des Sommets de l’ ASEAN, à Vientiane, au Laos, le 8 septembre.

La délégation vietnamienne conduite par le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a rejoint à l'examen du travail effectué par l'ASEAN et ses partenaires, ainsi que l’élaboration des documents pour les activités de l'ASEAN.

Lors de tous les 11 sommets tenus du 6 au 8 septembre, le PM Nguyen Xuan Phuc a prononcé des discours proposant des mesures concrètes pour approfondir la coopération au sein de l’ASEAN et celle entre l'ASEAN et ses partenaires, ainsi qu’affirmant la position du Vietnam sur les questions régionales et mondiales d'intérêt commun.

Il a exprimé sa vive préoccupation face aux récentes évolutions complexes en mer Orientale, en notant que le Vietnam soutient les efforts régler pacifiquement la question de la mer Orientale au profit de la paix, de la coopération et au développement. Il a appelé les partenaires à continuer de contribuer activement au maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité, de la sureté et de la liberté de la navigation maritime et aérienne dans cette région maritime. Il a demandé aux parties concernées de faire preuve de retenue, d’éviter les actes qui compliquent la situation, de ne pas recourir à la force ou de menacer d'y recourir, de régler les différends par des moyens pacifiques, conformément au droit international, notamment la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, de mettre en œuvre efficacement par la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale (DOC), parvenant bientôt à un code de conduite en mer Orientale (COC).

Le chef du gouvernement vietnamien a salué l'accord ASEAN-Chine sur l'application du le Code pour les rencontres en mer non planifiées (CUES) en mer Orientale, la création de la ligne rouge entre les ministères des AE pour traiter des situations d’urgence en mer.

Il a invité les deux parties à achever le COC à l'occasion du 15e anniversaire de la signature de la DOC et le 50e anniversaire de la fondation de l'ASEAN.

En ce qui concerne les résultats des Sommets de l’ASEAN et des conférences connexes, le vice-ministre Le Hoai Trung a dit que les participants avaient salué les réalisations positives faites par l'ASEAN dans sa première année de formation de sa communauté via la mise en œuvre active et efficace de la Vision de l'ASEAN 2025 et des plans globaux sur les trois piliers.

Les dirigeants de l'ASEAN ont discuté des mesures pour réaliser efficacement le Plan global de l’ASEAN sur la politique et la sécurité d’ici à 2025, en la considérant comme condition préalable pour le développement durable de chaque pays membre et de la Communauté de l'ASEAN.

Dans le domaine économique, les dirigeants de l'ASEAN et de ses partenaires ont pris des engagements spécifiques pour faciliter davantage le commerce et l'investissement, créer l’environnement d'affaires favorable et améliorer la compétitivité des entreprises de l'ASEAN.

En matière socio-culturelle, ils ont adopté le plan directeur sur la connectivité de l'ASEAN 2025 et le programme de travail de l'Initiative d'intégration de l'ASEAN (3e phase), tout en acceptant de relier la mise en œuvre de la Vision de l'ASEAN 2025 et l'Agenda des Nations Unies 2030 pour le développement durable.

Sur les relations extérieures, les participants ont reconnu un développement fort et substantiel des relations entre l'ASEAN et ses 11 partenaires de dialogue dont sept partenaires stratégiques qui sont la Chine, la République de Corée, le Japon, l'Inde, les États-Unis, l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

Tous les partenaires se sont engagés à soutenir l'ASEAN dans la construction de la communauté, le renforcement de la connectivité régionale, la réduction de l’écart de développement, ainsi que pour faire face à des défis communs de la région et du monde. Ils ont également exprimé leur soutien pour le rôle central de l'ASEAN dans la région.

Pour sa part, l'ASEAN a proposé une coopération axée sur le commerce, l'investissement, les finances, le développement durable, les petites et moyennes entreprises, la culture, l'échange populaire, et la réponse aux défis transnationaux.

En ce qui concerne les questions régionales et mondiales d'intérêt commun, les pays participants se sont engagés à intensifier la coopération, le partage d'expériences et à améliorer les capacités pour faire face aux défis transnationaux dont le terrorisme, la violence extrémiste, la sécurité maritime, la cybercriminalité, la traite humaine, le changement climatique et les épidémies.

Les dirigeants ont souligné l'importance du maintien de la paix, de la sécurité, de la stabilité et de la liberté de la navigation et du survol en mer Orientale, la considérant comme une condition préalable pour la coopération et le développement.

A l’issue des 28e et 29e Sommets de l’ASEAN et des conférences connexes, près de 50 accords ont été signés, adoptés ou reconnus. -VNA