Hanoi, 24 avril (VNA) - Le Vietnam a demandé à la Chine de mettre immédiatement fin aux activités illégales dans les archipels Hoang Sa (Paracel) et Truong Sa (Spratly) du Vietnam, de respecter la souveraineté du Vietnam sur ces deux archipels et de ne pas reproduire des actes qui augmentent les tensions et compliquent la situation dans la région.

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang. Photo : VNA

 

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang, a fait cette demande le 24 avril en réponse aux questions des journalistes sur les activités récentes de la Chine dans les régions des archipels de Hoang Sa et de Truong Sa au Vietnam.

‘’Le Vietnam possède suffisamment de preuves historiques et juridiques confirmant sa souveraineté sur les archipels de Hoang Sa et de Truong Sa", a-t-elle souligné.

Les activités récentes de la Chine telles que la construction sous-marine du navire You Lian Tuo 9, l'organisation d'une course de voiliers dans l'archipel de Hoang Sa et l'installation de nouveaux radars de brouillage d'équipements électroniques sur le récif de Chu Thâp (Ferry Cross) et le rocher de Vanh Khan de l'archipel de Truong Sa (Spratly) du Vietnam ont gravement violé la souveraineté du Vietnam sur ces deux archipels, a dit Lê Thi Thu Hang.

Ces activités vont également à l'encontre de l’Accord sur les principes fondamentaux guidant le règlement des problèmes maritimes entre le Vietnam et la Chine, de l’esprit de la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale (DOC), compliquant la situation et n’apportent aucun avantage à la paix, à la stabilité et à la coopération en mer Orientale, a-t-elle souligné. – VNA