Lors d'un entretien lundi à Paris, le ministre vietnamien du Plan et de l'Investissement Bui Quang Vinh et le ministre français des Affaires étrangères et du Développement international Laurent Fabius sont convenus de favoriser le renforcement de la coopération entre les deux pays sur la base d'un dialogue franc et de la confiance mutuelle.

Cet entretien est intervenu dans le cadre de la visite de travail en France du ministre vietnamien pour le 2e dialogue économique Vietnam-France de haut niveau.

Les deux ministres ont abordé des secteurs d'excellence de la France dont le Vietnam a besoin pour son développement, notamment les infrastructures du transport, le développement urbain, l'énergie nucléaire, les technologies aéronautiques, la santé et l'agroalimentaire.

Le même jour, lors d'une réunion avec plus d'une centaine des meilleures entreprises françaises, le ministre Bui Quang Vinh les a appelé à venir investir à long terme au Vietnam. Saluant les progrès de la France dans les sciences, les technologies et l'administration d'entreprise, il a affirmé que ces domaines exigent davantage d'investissement au Vietnam.

Le ministre Bui Quang Vinh les a également informé du plan de restructuration économique et de l'environnement d'affaires au Vietnam. Avec la fondation en 2015 de la Communauté économique de l'ASEAN, le Vietnam sera une des premières portes d'entrée d'un marché de près de 600 millions de personnes, outre qu'il est l'une économie les plus dynamiques de la région Asie-Pacifique, région qui représente les deux tiers de la population mondiale, a-t-il ajouté.

Le vice-président et directeur général chargé de la coopération international de MEDEF International, Thierry Courtaigne, a déclaré que l'économie vietnamienne était en développement dynamique et menait de profondes réformes, deux facteurs propices pour l'investissement français.

Le conseiller à l'économie de l'ambassade française au Vietnam Michel Drobniak a également loué les potentiels et les perspectives de la coopération entre les deux pays grâce à la croissance continue et les ressources humaines jeunes et qualifiées du Vietnam.

Le ministre Bui Quang a également répondu aux questions d'investisseurs français, en donnant les meilleures conseils aux entreprises françaises afin qu'elles puissent réaliser leurs projets au Vietnam. -VNA