Le Vietnam a de nombreuses opportunites pour developper son economie apres le Covid-19 hinh anh 1Article du professeur Pankaj Jha sur Moderndiplomacy.eu

Hanoi (VietnamPlus) - La réouverture du secteur du tourisme et la reprise de la production industrielle à la normale affirme que le Vietnam a surmonté de manière spectaculaire le Covid-19 et est prêt à devenir un centre économique régional, a évalué le professeur d’économie Pankaj Jha dans son récent article publié sur le site moderndiplomacy.eu.

Le journal électronique VietnamPlus tient à présenter ci-dessous l’article intitulé «Opportunités pour l’économie vietnamienne dans la période post-Covid-19».

«L’ouverture du secteur du tourisme et la reprise de la production industrielle normale affirment que le Vietnam a spectaculairement surmonté le Covid-19 et est maintenant prêt à devenir un centre économique régional qui peut remplacer la Chine dans la chaîne d’approvisionnement mondiale dans certains secteurs.

Malgré la tendance mondiale à la récession, le rapport du FMI en avril 2020 a prédit que le Vietnam croîtra à un taux de 2,7%, ce qui serait plus élevé que de nombreuses autres économies régionales. Cependant, il a été prédit que l’inflation serait également supérieure à 3%, ce qui resterait à des niveaux gérables.

À des niveaux comparatifs, des pays comme les Philippines et l’Indonésie connaîtraient une croissance de 0,6% 0,5% en 2020. Les grandes économies - Thaïlande et Malaisie - se contracteraient. Au milieu du Covid-19, le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc a déclaré en mai 2020 que l’économie vietnamienne croîtrait de plus de 2,7%.

À la suite de son rapport d’avril 2020, le FMI a révisé ses estimations en mai 2020 et a déclaré qu’en 2021, l’économie vietnamienne croîtrait à 7%, ce qui signifie clairement que l’économie se serait remise des effets néfastes du Covid-19 seulement au cours de l’année 2020.

Les raisons avancées par le FMI comprenaient des fondamentaux économiques solides et la croissance des exportations. Cela est également dû au fait que l’économie chinoise souffrirait du Covid-19. Forbes a prédit que le Vietnam est l’un des pays les plus sûrs pour voyager en raison de mesures efficaces contre le Covid-19. Le pays n’a enregistré que 331 cas d’infection et aucun décès n’a été signalé à cause du virus. Cela a été salué au niveau international.

Afin de promouvoir la croissance et de relancer le secteur du tourisme, le gouvernement a offert une facilitation des investissements et a même proposé une réduction de l’impôt sur les sociétés jusqu’à 30% pour stimuler l’investissement. L’Assemblée nationale du Vietnam a discuté de la proposition visant à promouvoir les investissements dans les entreprises privées, les petites et moyennes entreprises (PME) ainsi que les entreprises publiques. Le but de cette proposition est de fournir des avantages fiscaux considérables et même des paiements d’impôts différés.

Les PME représentent près de 97% de l’activité totale au Vietnam. Ce type d’incitation favoriserait la consolidation du capital, la main-d’œuvre qualifiée et l’introduction de la technologie à des niveaux inférieurs. Le seul critère essentiel est que les entreprises doivent démontrer qu’elles ont subi des pertes au cours de leur exercice en cours. En outre, la Chine a connu une tendance à la récession dans les exportations de textiles et de vêtements en raison de la faible demande en Europe. Cela pourrait augurer comme un avantage pour les exportations vietnamiennes.

Le Vietnam a ciblé les fabricants internationaux pour délocaliser la production après l’Accord de libre-échange (ALE) entre l’Union européenne (UE) et le Vietnam. À la suite de la ratification officielle de l’ALE par l’UE, qui devrait avoir lieu en août, les avantages commerciaux que le Vietnam en tirera seront énormes. Après Singapour, le Vietnam est le seul pays d’Asie du Sud-Est à avoir un traité commercial avec l’UE.

L’Accord de libre-échange UE-Vietnam facilitera l’entrée de 71% des marchandises vietnamiennes, sans droits de douane, en Europe, tandis que 65% des marchandises en provenance de l’UE entreraient sur le marché vietnamien sans aucun tarif. Le Vietnam espère que cet accord commercial détruirait la primauté des fabricants chinois, en particulier dans les exportations de chaussures et de vêtements.

Le Vietnam a exporté pour près de 42 milliards de dollars de marchandises vers l’Europe l’année dernière, et il est prévu que cet accord de libre-échange stimulera l’économie vietnamienne de plus de 2,4%. Le Vietnam cherche également à conclure un accord de libre-échange avec les États-Unis afin de capitaliser sur les sentiments anti-chinois sur les marchés américains. On s’attend à ce que le redressement rapide de la fabrication au Vietnam ronge les marchés d’exportation chinois.

Le Vietnam a de nombreuses opportunites pour developper son economie apres le Covid-19 hinh anh 2L’EVFTA devrait ouvrir davantage d’opportunités d’échanges commerciaux entre le Vietnam et l’UE. Photo: VietnamPlus


En guise d’assurance pour les investisseurs internationaux, le Vietnam a ouvert son secteur touristique. Les visiteurs nationaux ont envahi les sites touristiques pour démontrer que le pays est sorti du piège du Covid-19. Pour le Vietnam, le tourisme représente près de 9% de son économie de 260 milliards de dollars. Les touristes nationaux représentent près de 80% de tous les visiteurs, et avec l’ouverture des vols internationaux et de meilleures offres dans le secteur du tourisme, en particulier dans les hôtels et les voyages de groupe, le Vietnam pourrait récolter la manne. Comme les principales destinations touristiques telles que la Thaïlande et Singapour ne sont pas en mesure d’ouvrir le secteur du tourisme à une date précoce, le Vietnam pourrait détourner les touristes de ces destinations.

Même si les mesures prises par le gouvernement vietnamien ont soutenu l’industrie manufacturière et le secteur du tourisme, plusieurs secteurs d’activité tels que les petits magasins, les restaurants, le cinéma et d’autres destinations de divertissement ont été touchés. Tant que la demande intérieure n’est pas générée, un grand nombre de travailleurs vietnamiens pourraient perdre leur emploi. On prévoit que près de 10,3 millions de travailleurs pourraient perdre leur emploi ou devraient travailler à un salaire inférieur. L’aspect important est que l’éducation, la formation et les infrastructures connexes seront également affectées.

Le Vietnam a déjà pris des mesures, en particulier en ce qui concerne la disponibilité alimentaire avec un stimulus de 2,66 milliards de dollars et a donné la possibilité de différer les paiements pour l’utilisation des terres et les déclarations fiscales. L’un des principaux domaines sur lesquels le Vietnam s’est penché est de promouvoir les magasins locaux, les entreprises, les activités de marketing en ligne et la promotion de l’e-commerce. L’e-commerce et le marketing en ligne favoriseraient les réseaux d’emballage et de distribution, ce qui sera un avantage pour le secteur manufacturier.

Au niveau international, les plateformes d’apprentissage en ligne et les applications de réunion ont été largement appréciées et on s’attend à ce que le Vietnam adopte également ces applications afin de promouvoir la formation professionnelle et l’apprentissage de l’anglais parmi ses étudiants.

Il est également prévu que le secteur de la santé s’imprègne également des solutions informatiques dans des domaines tels que la télémédecine et le diagnostic vidéo. Il existe également une possibilité d’enquête en réalité virtuelle (RV) dans les cas graves. Le Vietnam sait très bien qu’en cas de découverte d’un vaccin contre le Covid-19, il peut également démarrer une ligne de production pour la fabrication bon marché de ces médicaments. Le Vietnam s’est déjà démarqué en ce qui concerne les kits EPI ainsi que d’autres matériels d’assainissement. Le Vietnam peut explorer la possibilité de produire des kits et des équipements médicaux à bas prix dans le cadre d’une coentreprise avec d’autres pays. L’importance des visas d’affaires à long terme et la promotion d’une facilitation des échanges ainsi que d’un guichet unique pour les IDE marqueraient le début d’une période d’expansion pour l’économie vietnamienne.

Pendant ce temps, la structure et le soutien du gouvernement, ainsi que les incitations fiscales, les procédures administratives faciles et l’acquisition de capitaux par le biais des processus FastTrack, signifieraient que le Vietnam émergerait comme l’économie à la croissance la plus rapide d’Asie du Sud-Est. Il faut voir si le Vietnam peut capitaliser dans ces circonstances défavorables et prendre des mesures correctives pour ouvrir la voie à une croissance à deux chiffres au cours de la prochaine décennie». - VietnamPlus