Selon le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, la CIDE est le document représentant la vision "Les enfants d’aujourd’hui sont le monde de demain" et le souhait de toute l'humanité de "Donner aux enfants les meilleures choses du monde". Photo: VGP

Hanoi (VNA) - Le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales a célébré dimanche le 25e anniversaire de la ratification par le Vietnam de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE)​.

La ratification de ce traité est conforme à la tradition et à la morale millénaire du peuple vietnamien, a déclaré le vice-Premier ministre Vu Duc Dam lors de la cérémonie de célébration des 25 ans de la ratification par le Vietnam du traité.

Malgré les difficultés et privations matérielles, les Vietnamiens de génération en génération réservent toujours ce qu’ils ont de meilleur à leurs enfants et petits-enfants, a-t-il indiqué.

Le Parti, l’Etat et le gouvernement vietnamiens s’intéressent toujours aux soins des enfants, a-t-il affirmé.

A cette occasion, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a appelé toutes les branches, tous les échelons hiérarchiques, toute la société à s’engager plus vigoureusement, conjuger leurs efforts
pour que les enfants vietnamiens aient une enfance des plus joyeuses, un avenir des plus beaux.

Ces 25 dernières années, le Vietnam, qui a réussi à accéder au rang de pays à revenu intermédiaire, a obtenu de grandes performances en termes de soin de santé et d’éducation des enfants, de protection et de construction d’un environnement sain et sûr en leur faveur, de protection de leurs droits.

Selon les données d’organisations internationales, les indices sur le développement humain, les soins et la protection des enfants au Vietnam sont meilleurs que ceux de nombreux pays de même niveau de développement.

Il y a 25 ans, le monde a fait une promesse aux enfants : que nous ferions tout notre possible pour protéger et promouvoir leurs droits de survivre et de se développer, d’apprendre et de s’épanouir, de faire entendre leur voix et d’atteindre leur plein potentiel.  

Le Vietnam a été le premier pays en Asie et le second au monde à avoir ratifié la CIDE, en février 1990, sans émettre aucune réserve, a rappelé la ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, Pham Thi Hai Chuyên.

Le Parti, l’Etat veillent toujours à la garantie des droits de l’enfant sur les plans juridique, politique et pratique. La Loi sur la protection, le soin et l’éducation des enfants a été adoptée par l’Assemblée nationale en 1991 et fait objet des amendements en 2004, 2015, a-t-elle indiqué.

Les politiques, programmes et plans au niveau national s’orientent toujours vers l’objectif de bâtir un cadre de vie sain, sécuritaire et convivial pour les enfants, à former une jeune génération, une future main-d’œuvre satisfaisant aux exigences de la période d’intégration et de développement du pays. – VNA