Nguyên Thành Phong (à droit) reçoit Kazuyuki Nakane. Photo : VNA


Ho Chi Minh-Ville (VNA) – «Hô Chi Minh-Ville s’engage à collaborer étroitement avec la partie japonaise pour mener à bien les programmes de coopération économique et d’échanges culturels en 2018, l’année qui marque les 45 ans de l’établissement des relations diplomatiques entre les deux pays (1973-2018)».

C’est ce qu’a déclaré le président du comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thanh Phong, lors d'une séance de travail menée le 26 janvier avec le vice-ministre japonais des Affaires étrangères (AE), Kazuyuki Nakane.

Nguyên Thành Phong a adressé ses remerciements pour les programmes d’Aide publique au développement que le gouvernement japonais a mis en place depuis des années dans le but d’accompagner le Vietnam dans ses efforts de développement économique et de réduction de la pauvreté. Il a souhaité que Kazuyuki Nakane soutienne la coopération décentralisée entre les localités vietnamiennes et japonaises, notamment dans l’organisation des activités de célébration des 45 ans des relations diplomatiques entre les deux pays.

Il a indiqué que Hô Chi Minh-Ville et le Japon possédaient un fort potentiel de coopération dans de nombreux domaines tels que le commerce, le tourisme, les infrastructures, la lutte contre les changements climatiques, la gestion urbaine, les échanges entre les peuples, etc.

Il a affirmé que Hô Chi Minh-Ville était toujours prête à coopérer avec les partenaires japonais dans la promotion des activités de coopération et d’amitié dans tous les domaines afin de resserrer davantage les relations bilatérales.

De son côté, Kazuyuki Nakane a apprécié la coopération active de Hô Chi Minh-Ville dans l’organisation des programmes d’échanges d’amitié et les conditions favorables que les autorités de la ville accordaient aux entreprises japonaises.

Il a annoncé que le Japon continuerait ses assistances auprès du Vietnam et de Hô Chi Minh-Ville dans la santé, l’éducation, le développement des infrastructures ainsi que dans le règlement des défis urbains comme les embouteillages et la pollution de l’environnement.

Actuellement, le Japon est l’un des premiers partenaires commerciaux de Hô Chi Minh-Ville. Il se situe au sixième rang parmi les 93 pays et territoires investissant dans la ville, avec 1.116 projets d’une valeur totale de 4 milliards de dollars. Dans le tourisme, il est classé à la cinquième place quant au nombre de touristes visitant Hô Chi Minh-Ville. -NDEL/VNA