Le vice-PM Pham Binh Minh réaffirme la politique extérieure de paix et de coopération du Vietnam

L'objectif de la politique extérieure du Vietnam est la paix, la coopération et le développement, a affirmé le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh.

Dans son discours prononcé le 30 mars à la 132e Assemblée de l'Union interparlementaire (IPU-132) sur la politique extérieure du Vietnam, le vice-Premier ministre Pham Binh Minh a souligné que la paix et la sécurité sont des conditions sine qua non pour le développement durable. Ainsi, l'édification d'une paix durable basée sur le droit international est-elle l'intérêt commun de tous les peuples, a-t-il ajouté.
L'objectif de la politique extérieure du Vietnam est la paix, la coopération et le développement, a affirmé le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh.

Dans son discours prononcé le 30 mars à la 132e Assemblée de l'Union interparlementaire (IPU-132) sur la politique extérieure du Vietnam, le vice-Premier ministre Pham Binh Minh a souligné que la paix et la sécurité sont des conditions sine qua non pour le développement durable. Ainsi, l'édification d'une paix durable basée sur le droit international est-elle l'intérêt commun de tous les peuples, a-t-il ajouté.

Etant un pays qui a traversé tant de douleurs et de pertes causées par la guerre, le Vietnam accorde toujours de l'importance et a une aspiration ardente à la paix. C'est pourquoi, le Vietnam estime que toutes les nations doivent respecter le droit international, renoncer à la force dans les relations internationales et promouvoir un règlement pacifique des différends.

Plus que jamais, les pays membres, qu'ils soient grands ou petits, riches ou pauvres, doivent tous respecter et réaliser sérieusement les principes et les stipulations du droit international et de la Charte de l'ONU.

En outre, nous devons partager les grands intérêts communs que sont la restructuration économique, la création d'emploi, la promotion de la croissance durable, homogène et la garantie d'un environnement de paix et de stabilité favorisant le développement.

Notre première tâche à l'heure actuelle est de continuer d'atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), de définir l'ordre du jour pour le développement après 2015 afin de créer un élan pour le développement durable de chaque nation et la connectivité économique internationale.

Dans ce processus, le Vietnam estime que les pays doivent renforcer leur coopération pour mieux lutter contre l'injustice, les inégalités sociales, soutenir plus vigoureusement les programmes sur la connectivité, le refus de la misère, la réduction des écarts de développement, l'économie verte, afin de créer une base durable pour la paix, la sécurité et le développement.

L'objectif de la politique extérieure du Vietnam est la paix, la coopération et le développement. Dans son processus d'intégration au monde, le Vietnam préconise d'être ami, partenaire de confiance et membre responsable de la communauté internationale, pour la prospérité de chaque nation, pour la paix, l'indépendance, la démocratie et le progrès social.

Le Vietnam prend toujours en haute considération ses relations d'amitié avec tous les pays dans le monde, notamment ses voisins et ceux de la région asiatique, oeuvre avec persévérance pour, de concert avec les autres pays de la communauté internationale, édifier un ordre mondial juste et égal sur la base de la Charte de l'ONU et du droit international.

Le Vietnam prend en haute estime le rôle et la voix des institutions, des forums multilatéraux sur les questions de sécurité et de développement de la région et du monde.

Le Vietnam est membre actif et responsable de nombre d'organisations et de forums importants de la région et du monde comme l'ONU, l'ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est), le Mouvement des pays non-alignés, l'APEC (Forum de Coopération économique Asie-Pacifique), l'ASEM (Sommet d'Asie-Europe). L'organisation de la 132e Assemblée de l'Union interparlementaire (IPU-132) exprime son désir et sa responsabilité de contribuer de manière efficace aux activités de l'Union interparlementaire (UIP).

Parallèlement au processus de Renouveau et d'intégration au monde dans tous les domaines, le Vietnam a contribué et continue de contribuer positivement au maintien de la paix et de la sécurité dans le monde, à la promotion de la coopération au développement entre les peuples, et par là il affirme sa volonté d'être membre positif et responsable de la communauté internationale.

Depuis 2014, le Vietnam participe officiellement aux activités de maintien de la paix de l'ONU. En outre, il a partagé ses expériences dans la lutte réussie contre la pauvreté, l'égalité des sexes, la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) avec les amis internationaux de l'Asie à l'Afrique.

Les contributions du Vietnam aux efforts communs de règlement des questions sur la sécurité vivrière, la sécurité de la ressource en eau, l'impulsion du développement durable, l'égalité des sexes ont été vivement appréciées par l'ONU et la communauté internationale.

Dans la région Asie-Pacifique, de concert avec les autres pays membres de l'ASEAN, le Vietnam accélère le processus d'édification de la Communauté de l'ASEAN, promeut la coopération entre celle-ci et les partenaires de dialogue afin d'édifier une structure régionale durable sur la base de pratiques et normes communes, dans laquelle l'ASEAN continue de jouer le rôle central. L'ASEAN est en train de montrer que l'avenir régional peut être créé par la coopération, et non par la compétition ou la confrontation.

En 2015, avec la création d'une communauté économique de 600 millions de personnes et d'un PIB de 2.500 milliards de dollars, l'ASEAN deviendra une entité ayant un rôle de plus en plus important en Asie-Pacifique. Le Vietnam s'engage à continuer, de concert avec les autres pays membres de l'ASEAN, de renforcer les relations avec les partenaires de dialogue, dans comme hors de la région, afin de faire de l'Asie-Pacifique une région de paix, de coopération et de développement.

Pour atteindre cet objectif, le Vietnam estime que tous les pays doivent renforcer l'édification de la confiance stratégique, promouvoir la coopération pour trouver une solution durable et satisfaisante aux défis régionaux en matière de paix et de sécurité, notamment différends territoriaux, maritimes et insulaires particulièrement.

Particulièrement, les grands pays doivent manifester plus clairement leur rôle et responsabilité, respecter les intérêts légitimes des pays moyens et petits, s'abstenir d'actes susceptibles de complexifier la situation dans la région.

Pour sa part, le Vietnam persiste dans sa position de principe de respecter la souveraineté et l'intégrité territoriale des autres pays, de protester contre le recours à la force ou la menace d'y recourir, de préconiser le règlement des différends, notamment ceux en Mer Orientale, par des mesures pacifiques sur la base du droit international, à commencer par la Convention des Nations Unies sur le droit de la Mer de 1982 et des principes de conduite communs de la région.

Le vice-Premier ministre Pham Binh Minh a souligné qu'au fil de ses 126 ans d'histoire, l'UIP a montré sa vitalité et un rôle primordial en qualité de premier forum permanent de négociations politiques multilatérales et de centre de dialogue diplomatique parlementaire mondial.

Il s'est déclaré convaincu que dans les temps à venir, l'Assemblée nationale vietnamienne resterait une passerelle importante pour développer les relations d'amitié et de coopération entre elle, le peuple vietnamien, les parlements et peuples des pays membres de l'UIP, et contribuer plus positivement à la réalisation des nobles objectifs définis par tous les pays membres de l'UIP. -VNA

Voir plus