Le Vietnam collabore avec plusieurs pays d’Asie pour présenter cette année un dossier sur le jeu traditionnel de tir à la corde en vue d’une reconnaissance par l’UNESCO en tant que patrimoine immatériel de l’humanité.

Le Département général des patrimoines culturels de la République de Corée a invité le Vietnam à participer à l’élaboration de ce dossier avec plusieurs autres pays d’Asie de l’Est. «C’est la première fois que nous collaborons avec d’autres pays dans l’établissement d’un dossier de patrimoine pour l’UNESCO. Il s’agit d’une belle occasion pour nous de renforcer son intégration à la région asiatique et d’acquérir des expériences des pays dans ce domaine», a affirmé un spécialiste du Comité national de l’UNESCO du Vietnam.

Selon Ngô Duc Thinh, membre du Conseil national des patrimoines culturels, au Vietnam, le tir à la corde se pratique largement au sein des ethnies Kinh, Thai, Tày, Nùng, Giay… et ce depuis très longtemps. Ce jeu est souvent pratiqué lors des fêtes traditionnelles de plusieurs pays de la région Asie-Pacifique. Considéré comme l’une des expressions de la culture agricole, il représente la solidarité au sein de la communauté. Il participe également à la conception de la vie, du monde, tout en exprimant le souhait de bénéficier de bonnes moissons ainsi que d’une vie prospère et heureuse.