Photo: VOV

Ha Giang (VNA) - La province de Hà Giang abrite 22 ethnies minoritaires, notamment les Mông, et chaque ethnie possède ses propres coutumes.

Les Mông de cette localité pensent que personne ne doit balayer la maison pendant les jours du Têt, car alors toute la générosité de la nouvelle année disparaîtra.

Ce qui est le plus particulier pendant les jours du Têt des Mông, c’est le rite « Xu Cang », avec les offrandes composées d’un coq bouilli et de bâtonnets d’encens. Xu Cang est un génie tutélaire dans la culture spirituelle des Mông​​. C’est ce génie qui leur apporte de la générosité, leur donne une bonne santé et protège leurs récoltes et leurs animaux. Après le rite Xu Cang, les pattes et les gigots du coq seront utilisés pour deviner l’avenir.

Un autre point différent des autres ethnies sœurs vivant sur le haut plateau calcaire, les Mông n’accueillent pas le réveillon. Pour eux, le premier chant du coq au premier jour du Têt est le signe annonçant l’arrivée de la nouvelle année. -NDEL/VNA