Le dialogue entre le secteur douanier du Vietnam et des entreprises européennes à Ho Chi Minh-Ville. Photo: VNA


Ho Chi Minh-Ville (VNA) - Le Département général des Douanes du Vietnam a tenu le 30 août un dialogue avec les entreprises européennes à Ho Chi Minh-Ville pour répondre à leurs préoccupations liées aux procédures douanières.

L'Union européenne (UE) occupe une part importante dans le commerce et l'investissement au Vietnam. Le commerce bilatéral Vietnam-UE a ​été multiplié de près de 11 fois en 16 ans,  passant de 4,1 milliards de dollars en 2000 à 45 milliards de dollars en 2016, et devrait atteindre 50 milliards de dollars en 2017.

Un sondage mené par la Chambre de Commerce européenne au Vietnam (EuroCham) montre que la plupart des entreprises interrogées connaissent encore peu la réglementation sur la détermination de la valeur en douane des marchandises.

La directrice exécutive d'EuroCham, Almut Roessner, a déclaré que la plupart des décisions sur l’évaluation du prix des marchandises au Vietnam étaient établies sur la base des données douanières ou sur les valeurs de référence collectées sur Internet. « C’est pourquoi elles n​e sont pas  objectives ni conformes à la réglementation », a-t-elle ajouté.

En réponse aux avis des entreprises européennes, Nguyen Quoc Toan, fonctionnaire du  Département des douanes de Ho Chi Minh-Ville, a assuré que la détermination de la valeur en douane des marchandises étaient toujours réalisée conformément aux réglementations légales et de manière transparente.

« Pour résoudre à temps ​les obstacles lors des procédures douanières, le secteur des douanes travaillera plus activement pour populariser les nouveaux documents et réglementations juridiques, contribuant ainsi à améliorer le respect d​es lois ​par les entreprises, prévenir le trafic et la fraude commerciale et créer un environnement commercial concurrentiel et sain », a-t-il annoncé.

Le vice-directeur général du Département général des Douanes du Vietnam, Hoang Viet Cuong, a apprécié les contributions des entreprises et des investisseurs de l'UE ​dans la croissance économique du Vietnam, notant que l'amélioration du climat des affaires et de la compétitivité des entreprises est essentielle à la croissance durable et à la compétitivité de l'économie vietnamienne.

« Le secteur douanier s'efforce de facilit​er le commerce, ​notamment en rédu​isant l​a durée des procédures douanières, de 108 heures à 70 heures​ pour ​les produits d'exportation,  et de 138 heures à 90 heures pour les marchandises d'importation », a-t-il ajouté. -VNA