Hanoi (VNA) – Le secteur des transports, très porteur compte tenu de la forte croissance du commerce extérieur du pays, attire de plus en plus de start-up vietnamiennes, à l’instar de Logivan Technologies Pte et Abivin Vietnam JSC.
 
Pham Khanh Linh, fondatrice et directrice générale de Logivan Technologies Pte. Photo : VietnamFinance.

Après avoir constaté que 70% des camions vietnamiens rentrent vides de leur destination en raison d’un marché de la logistique fragmenté, Pham Khanh Linh a fondé Logivan en tant que plate-forme de connexion pour camions, devenant ainsi la première entreprise au Vietnam à «uberiser» l’industrie du camionnage avec la technologie.

Logivan offre une plate-forme centrale qui permet de localiser le fret et les camions, ce qui lui permet d’optimiser les itinéraires des camions et de réduire les taux de retour de leurs charges vides. Pour réserver un camion, les clients accèdent à Logivan en ligne et indiquent le nombre de camions dont ils ont besoin et le type de fret qu’ils veulent délivrer.

De son côté, Abivin Vietnam JSC fournit aux entreprises des solutions d’optimisation de la chaîne logistique basées sur l’intelligence artificielle. Sa principale force réside dans les algorithmes intelligents et l’optimisation, capables de résoudre de multiples contraintes commerciales pour les clients.

Le Vietnam compte 1.300 entreprises de logistique.  Les dépenses de la filière, désormais un maillon essentiel de l’économie vietnamienne avec une croissance estimée annuellement entre 16 et 20%, représentent plus de 22 milliards de dollars par an, soit près de 30% du PIB national.  

Si le pays est considéré comme un marché potentiel pour le développement des services logistiques, la qualité des prestations logistiques fournies par le Vietnam reste inférieure à certains autres pays de la région.

Les coûts logistiques du Vietnam restent élevés, représentant plus de 20,8% du produit intérieur brut, contre 10-11% en moyenne dans le monde, selon le rapport sur le marché logistique du Vietnam publié par la société d’information financière et commerciale StoxPlus.

Selon le rapport 2016 de la Banque mondiale sur l’indice de performance logistique, le Vietnam occupait le 64eme  rang sur les 160 pays consultés et le 4e rang en Asie du Sud-Est derrière Singapour, la Malaisie et la Thaïlande. 
 
Le gouvernement vietnamien a élaboré un plan d’action jusqu’en 2025 visant à accroître la compétitivité des entreprises de logistique. Le secteur s’est fixé comme objectif de contribuer au PIB à concurrence de 8 à 10%. Le Vietnam ambitionne aussi de rehausser sa place sur le classement mondial de performance logistique. – VNA