La campagne de 10 ans pour mettre fin à l’apatridie dans le monde lancée en 2014 par le HCR. Source: UNHCR

Hanoi, 26 avril (AVI) - Le Vietnam est un membre le plus actif dans la campagne de 10 ans pour mettre fin à l’apatridie dans le monde lancée en 2014 par l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), a déclaré James Lynch, représentant régional et Coordinateur régional du HCR pour l'Asie du Sud-Est.

Lors d’une rencontre, le 25 avril à Hanoi, avec le vice-ministre vietnamien des Affaires étrangères, Tô Anh Dung, James Lynch a également salué le rôle du Vietnam dans le Processus de Bali sur le trafic et à la traite des êtres humains et aux crimes transnationaux connexes, et s’est engagé à poursuivre sa coopération avec le Vietnam dans les domaines d'intérêt mutuel.

Tô Anh Dung, pour sa part, a salué la coopération du HCR dans le passé et a remercié l’agence pour son évaluation positive des efforts déployés par le Vietnam et de ses réalisations en matière de lutte contre l’apatridie.

Il a appelé le HCR à continuer de fournir un appui administratif et technique au Vietnam pour organiser avec succès la 14e réunion des hauts officiels du groupe ad hoc du Processus de Bali sur la lutte contre la migration irrégulière, la traite d’êtres humains et la criminalité transnationale connexe en juillet prochain, et mettre en œuvre le Pacte mondial sur les réfugiés (GCR) conformément aux conditions du Vietnam.

Les deux parties ont apprécié la coopération bilatérale ces derniers temps en matière de réduction des apatrides, d’approbation et de mise en œuvre du GCR et de l’organisation par le Vietnam de la 14e réunion des hauts fonctionnaires du groupe ad hoc du Processus de Bali. -VNA