Hanoi, 12 décembre (VNA) - L’organisation « Des amis de Dresden » a décerné, le 6 décembre, son 10e prix international à « la petite fille au Napalm » - Phan Thi Kim Phuc.

Nick Ut, auteur de la photo célèbre « La petite fille au Napalm », et Phan Thi Kim Phuc, ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, lors de leur rencontre avec la reine Elizabeth II. Photo: Internet. Photo : internet

Phan Thi Kim Phuc, personnage dans la photo bien connu du monde ayant pour thème « La petite fille au Napalm », est devenue une ambassadrice de bonne volonté de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) grâce à ses efforts dans la promotion de la paix mondiale.

« La petite fille au Napalm » a été prise le 8 juin 1972 par Nick Ut, correspondant de l’Associated Press (AP), suite à un bombardement au napalm à Trang Bang, un district rattaché à la province de Tây Ninh. Cette photo a modifié le point du vue du monde sur la guerre au Vietnam. Un mouvement anti-guerre a ainsi été lancé à travers le monde, notamment aux États-Unis.

« La petite fille au Napalm » Phan Thi Kim Phuc était douloureuse parce que ses vêtements étaient brûlés par le bombardement. Pour Kim Phuc, la générosité du pardon aux criminels du passé l’a également aidée à échapper de la vie de haine. C’est pourquoi elle parcourt dans le monde entier pour parler du tonus dans la vie quotidienne et de l’esprit de surmonter des difficultés.

Après avoir pris cette photo, Nick Ut a conduit Phan Thi Kim Phúc à l'hôpital et elle a été sauvée. Cette photo a changé sa vie et celle de Kim Phuc, contribuant à réveiller le bon sens de l'humanité sur la guerre menée par les États-Unis au Vietnam.

"La petite Napalm" a été ensuite publiée à la une de plusieurs journaux, puis a reçu en 1973 le prix Pulitzer-un prix de presse américain des plus prestigieux dans le monde. - VNA