Hanoi (VNA) – Le président indien Ram Nath Kovind a prononcé un discours important à la séance plénière de la 6e session de l’Assemblée nationale du Vietnam de la 14e législature, mardi 20 novembre, dans le cadre de sa visite d’Etat au Vietnam sur l’invitation du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam et président Nguyên Phu Trong.

Le président indien Ram Nath Kovind s’adresse à la séance plénière de la 6e session de l’Assemblée nationale du Vietnam de la 14e législature, mardi 20 novembre. Photo : VNA

"Je voudrais remercier les membres de cette Assemblée, qui représentent toutes les régions de votre pays, et en particulier madame la présidente pour l’invitation. Et je voudrais remercier le président Nguyên Phu Trong ainsi que le gouvernement et le peuple vietnamiens pour la chaleureuse hospitalité accordée à ma délégation et à moi-même au cours des deux derniers jours", a-t-il ainsi ouvert son discours.

"Pour l’Inde, tous les engagements diplomatiques sont importants, mais certaines relations sont spéciales. Notre amitié avec le Vietnam est certainement spéciale. Le Vietnam est le premier pays de l’ASEAN et de l’Asie du Sud-Est que je visite en ma qualité de président de l’Inde", a-t-il indiqué.

"En fait, il s’agit de ma première visite officielle dans un pays à l’Est de l’Inde. Le Vietnam est toujours dans nos esprits et dans nos cœurs. C’est un élément essentiel de la politique Agir à l’Est de l’Inde", a souligné le chef de l’Etat indien.

"La force de l’engagement entre deux pays est représentée par leur calendrier bilatéral. Il y a quatre ans, mon prédécesseur, le président Pranab Mukherjee, s’est rendu au Vietnam. Deux ans plus tard, en 2016, notre Premier ministre Narendra Modi est venu pour une visite historique qui a porté nos liens au niveau de partenariat stratégique intégral. L’année 2018 a été encore plus intense", a-t-il partagé.

Le président Ram Nath Kovind a souligné que la coopération entre l’Inde et le Vietnam couvre de nombreux aspects, indiquant que les deux pays ont de solides relations commerciales, politiques et populaires, et qu’ils échangent régulièrement des visites parlementaires.

Le chef de l’Etat indien a indiqué que 2019 revêt une grande importance. En Inde, il marque le 150e anniversaire de Mahatma Gandhi et au Vietnam, il est commémoré comme le 50e anniversaire du décès du grand Président Hô Chi Minh.

"Les valeurs de liberté, d’autodétermination et d’intégrité que Gandhiji et le Président Hô Chi Minh ont adoptées sont enracinées dans notre histoire commune - une histoire de savoir et d’apprentissage mutuel, ainsi que de relations spirituelles durables entre bouddhistes et hindous. Le chemin éclairé du Bouddha a rapproché nos pays. Le voyage du bouddhisme en tant que religion mondiale a commencé à partir de l’Inde. Au Vietnam, il a acquis une identité unique, intégrée à la culture locale", a-t-il dit.

Le président Ram Nath Kovind a fait savoir qu’à Dà Nang (Centre), il a eu un aperçu du riche patrimoine vietnamien lors de sa visite au Musée de la culture cham et au sanctuaire de My Son.

"Nous croyons en un développement centré sur les personnes, qui ajoute de la valeur plutôt qu’un fardeau aux communautés locales; qui respecte et conserve la nature et l’environnement et n’est pas extractive; et qui remet en question et décourage la corruption et les pratiques connexes", a-t-il déclaré.

"En Inde, nous apprécions profondément des progrès rapides réalisés par le Vietnam ces dernières années. Les niveaux de pauvreté atteignaient plus de 70% dans les années 1990 mais sont inférieurs à 10% aujourd’hui. L’Inde est elle aussi sur la voie de l’élimination de la pauvreté extrême d’ici 2030", a-t-il dit.

Estimant que notre économie et notre société traversent un énorme changement, le président indien a fait remarquer que la technologie transforme notre façon de vivre et de travailler et responsabilise les communautés locales.

"Un écosystème de start-up, l’un des plus vastes au monde, exploite la technologie et un capital relativement modeste pour promouvoir l’esprit d’entreprenariat chez les jeunes, les hommes et les femmes autonomes et même chez les agriculteurs à la recherche d’un marché plus large pour leurs produits", a-t-il dit.

"Nous nous préparons à envoyer un Indien dans l’espace. L’Inde sera heureuse de partager ses expériences en matière de développement avec le Vietnam conformément aux priorités de votre pays", a-t-il fait savoir.

"Nous partageons la vision d’un ordre fondé sur des règles qui respecte la souveraineté et l’intégrité territoriale, garantit la liberté de navigation et de survol, ainsi que le commerce sans entraves. Notre vision commune vise à résoudre les différends de manière pacifique, dans le respect des processus juridiques et diplomatiques, conformément aux principes du droit international, notamment ceux énoncés dans la Convention des Nations unies sur le droit de la mer", a-t-il indiqué.

"L’Inde a toujours soutenu l’unité et la centralité de l’ASEAN ainsi que les mécanismes de sécurité régionale et l’architecture économique dirigés par l’ASEAN, destinés à promouvoir la paix et la prospérité dans la région Indo-Pacifique", a-t-il affirmé.

"Au-delà de notre région, l’Inde et le Vietnam restent attachés à la coopération dans les domaines à risques émergents tels que la cybersécurité, et dans les organisations multilatérales. Les progrès durement acquis de la gouvernance internationale et de la mondialisation doivent être encouragés. La communauté mondiale doit répondre collectivement aux défis mondiaux", a-t-il déclaré.

Il a estimé que "les aspirations et la prospérité de notre peuple sont à la base des efforts nationaux déployés par l’Inde et le Vietnam. L’amélioration des relations commerciales et de la connectivité physique entre nos pays est essentielle pour cela. Nous sommes deux économies dynamiques. Le Vietnam a connu une croissance impressionnante tirée par les exportations, et l’Inde est aujourd’hui la grande économie ayant connu la plus rapide croissance au monde. Le commerce bilatéral a atteint 12,8 milliards de dollars l’an dernier et l’Inde est l’un des 10 principaux partenaires commerciaux du Vietnam".

"Il existe des possibilités de coopération et complémentarités dans les secteurs du textile et de l’agriculture et des technologies agricoles, de la biotechnologie et des technologies de l’information, de l’énergie et des produits pharmaceutiques, ainsi que des infrastructures et des minéraux. Les investisseurs indiens, les fabricants indiens et les fournisseurs de services indiens se tournent vers le Vietnam avec beaucoup d’enthousiasme", a-t-il souligné.

Il s’est déclaré convaincu que le tourisme entre le Vietnam et l’Inde se développe et que les vols directs dans les temps à venir aident de plus en plus de citoyens à se rendre dans les pays des uns et des autres.

Dans son discours de réponse, la présidente de l’Assemblée nationale du Vietnam, Nguyên Thi Kim Ngân, a remercié le président Ram Nath Kovind pour son excellent discours sur l’amitié traditionnelle des deux pays, sur le pays, la terre et les hommes vietnamiens, sur les réalisations du Vietnam dans la construction et le développement nationaux.

Elle a également souligné que le partenariat stratégique intégral Vietnam-Inde est en bonne voie. La confiance politique est de plus en plus renforcée par le maintien régulier de visites de haut niveau, de contacts et via des canaux du Parti, de l’Etat, du gouvernement et de l’Assemblée nationale, des localités des deux pays, et des échanges populaires.

"Je voudrais rappeler la parole de feu le Premier ministre vietnamien Pham Van Dông lors de sa visite en Inde à l’automne 1980 que les relations entre le Vietnam et l’Inde sont limpides comme un ciel sans aucun nuage", a-t-elle plaidé, soulignat que les deux pays ont officiellement établi des relations diplomatiques en 1972, relations qui dès lors n’allaient cesser de se consolider jusqu’à prendre les dimensions d’un partenariat stratégique en 2007 et d’un partenariat stratégique intégral en 2016.

La présidente de l’Assemblée nationale Nguyên Thi Kim Ngân a affirmé que l’Assemblée nationale ferait tout son possible pour coopérer avec le Parlement indien, contribuant à la consolidation et à la promotion de l’amitié entre les deux pays dans l’intérêt commun des deux peuples, pour la paix, la prospérité, la coopération et le développement de la région et du monde. – VNA