Le président vietnamien Tran Dai Quang (droite) et son homologue français François Hollande. Photo : VNA

Hanoi  (VNA) – Le président français François Hollande a quitté mercredi après-midi Ho Chi Minh-Ville, terminant avec succès sa visite d’Etat au Vietnam, sur invitation de son homologue vietnamien Tran Dai Quang.

Los de la visite du 5 au 7 septembre, François Hollande a eu un entretien avec le président du Vietnam Tran Dai Quang, des entrevues avec le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV) Nguyen Phu Trong, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc, la présidente de l’Assemblée nationale Nguyen Thi Kim Ngan et une rencontre avec le secrétaire du Comité du PCV pour Hô Chi Minh-Ville, Dinh La Thang.

Il s’est rendu à l’Université nationale de Hanoi, quelques sites dans le Vieux quartier de Hanoi, l’Hôpital de cardiologie de Ho Chi Minh-Ville avant de rencontrer des représentants de la communauté des entreprises françaises au Vietnam.

Les dirigeants français et vietnamiens se sont déclarés convaincus que les relations franco-vietnamiennes ​étaient en bonne voie de développement et ont affirmé leur volonté d'approfondir le partenariat stratégique Vietnam-France dans plusieurs domaines.

Ils ont publié une déclaration commune mettant l’accent sur l’amélioration de l’efficacité des mécanismes de consultation et de dialogue bilatéraux, le renforcement de la coopération bilatérale​ dans le commerce, la promotion d’un environnement favorable à l’investissement et  au développement de partenariats économiques à long terme.

Ils ont convenu d’encourager la signature et la ratification, dans les meilleurs délais, de l’Accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union européenne.

Les deux parties ont souhaité élargir leur coopération dans la garantie de la sécurité de la navigation maritime et aérienne et affirmé leur volonté de poursuivre leur  coopération et leur partage d’expériences en matière de lutte contre l’immigration illégale, le trafic d’êtres humains, la contrefaçon, la cybercriminalité, la drogue et le blanchiment d’argent.

Elles ont convenu que les principaux domaines d’utilisation de l’aide publique au développement au Vietnam seront à l’avenir la lutte contre le changement climatique et l’adaptation à ses effets, l’environnement, les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, la formation, les infrastructures urbaines et l’agriculture durable. Elles ont souhaité également accélérer la mise en œuvre les projets prioritaires, en particulier le projet de ligne pilote no3 du métro de Hanoi.

Elles se sont engagées à promouvoir la coopération bilatérale dans la formation et l’éducation, à favoriser le développement du Centre culturel du Vietnam en France et de l'Institut français de Hanoï - L'Espace et à renforcer leur coopération décentralisée.

Les deux parties ont convenu de poursuivre les échanges de vue et les consultations dans le cadre des Nations Unies, de l’ASEM, de la coopération UE-ASEAN et des institutions de la Francophonie. Elles ont souligné l’importance de la coopération et des échanges au sein de l’espace francophone et soutenu le renforcement de la présence de la Francophonie en Asie-Pacifique.

Elles ont affirmé l’importance du maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité, de la sûreté et de la liberté de navigation et de survol dans la région et souligné leur attachement au règlement pacifique des différends, à l’exclusion de tout recours à la menace ou à l’emploi de la force, conformément aux principes universellement reconnus du droit international, notamment de la Convention des Nations Unies de 1982 sur le droit de la mer.

A cette occasion, les présidents vietnamien Tran Dai Quang et français François Hollande ont assisté à des cérémonies de signature et d’échange de nombreux documents et accords de coopération bilatérale. -VNA