Le président philippin Rodrigo Duterte. Photo: Internet

Manille (VNA) – Le président philippin Rodrigo Duterte a annoncé ce mercredi le retrait de l'archipel du traité fondateur de la Cour pénale internationale (CPI), chargée de juger les personnes accusées de génocide, de crime contre l'humanité, de crime d'agression et de crime de guerre.

« Je déclare (…) que les Philippines révoquent leur ratification du statut de Rome avec effet immédiat », a annoncé le président dans un communiqué.

La cour établie à La Haye a annoncé début février l’ouverture d’un « examen préliminaire », étape préalable à une enquête, sur la campagne antidrogue menée par M. Duterte.

Rodrigo Duterte est assermenté en juin 2016 en tant que président des Philippines. Son mandat dure jusqu’en 2022.

​Les opérations antidrogues ​de la police philippine se sont soldées par la mort de près de 4.000 trafiquants et usagers de drogue présumés. -VNA