​Le président américain Donald Trump (gauche) et le président vietnamien Tran Dai Quang. Photo: VNA

Lors des rencontres, les dirigeants ont réaffirmé leur engagement commun ​d'approfondir les relations entre les deux pays sur la base de leurs Déclarations communes précédentes​, ​de respecter la Charte des Nations Unies et le droit international​, de respecter l'indépendance, la souveraineté, l'intégrité territoriale et les institutions politiques de chacun.

Les deux parties se sont engagées ​à approfondir et élargir les relations bilatérales en matière de commerce et d'investissement par le biais de mécanismes formels​, et à chercher des solutions aux problèmes en suspens dans le commerce agricole.

Elles ont affirmé leur engagement ​à approfondir la coopération bilatérale en matière de défense et leur détermination commune à faire face aux défis de la sécurité régionale, et réaffirmé l’importance de continuer leur collaboration pour surmonter les conséquences de la guerre américaine au Vietnam.

Elles se sont mises d'accord pour approfondir le partenariat stratégique ASEAN-Etats-Unis sur la base des principes énoncés dans la Déclaration Sunnylands 2016.

Enfin, les deux parties ont appelé à une application pleine et effective de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et à parvenir rapidement à un Code de conduite en Mer Orientale (COC) effectif et juridiquement contraignant. Elles ont appelé toutes les parties concernées en Mer Orientale à clarifier et appliquer leurs revendications maritimes conformément au droit international comme la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, et à réaliser, de bonne foi, leurs obligations juridiques internationales dans le processus de gestion et de résolution des différends.

A l'issue de la visite d'Etat du président américain Donald Trump, le Vietnam et les Etats-Unis ont publié, le 12 novembre, une Déclaration commune. -VNA