Davos (VNA) – Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a quitté Davos (Suisse) vendredi 25 janvier après-midi (heure locale), achevant sa visite de quatre jours pour participer à la conférence annuelle du Forum économique mondial (WEF) 2019.
 
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (à gauche) rencontre le président suisse Ueli Maurer. Source: VNA

Auparavant, il a rencontré des dirigeants de grands groupes internationaux du secteur de la finance et des infrastructures, tels que Visa, Generali, Bank Julius Baer et la Banque de développement du Japon.

Il a informé que le Vietnam a connu une croissance du PIB de 7,1% en 2018, une stabilisation de sa macroéconomie et de son marché monétaire, une inflation maîtrisée, un environnement des affaires et de l’investissement amélioré.

La plupart des dirigeants ont fait l’éloge des réalisations économiques et financières du Vietnam, estimant que le Premier ministre et le gouvernement vietnamien continueraient de prendre des mesures plus énergiques pour stabiliser le secteur financier et créer un meilleur climat des affaires.

En marge du WEF 2019, le dirigeant vietnamien a rencontré le président suisse Ueli Maurer. Il lui a affirmé que le Vietnam attache toujours de l’importance à la consolidation et au renforcement de ses liens avec la Suisse. 
Il a saisi l’occasion pour remercier la Suisse d’avoir soutenu la candidature du Vietnam au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies pour la période 2020-2021 et d’avoir promis une aide publique au développement de 90 millions de dollars pour le pays pour la période 2017-2020.

Les deux parties ont convenu de sélectionner des projets appropriés pour utiliser efficacement les ressources financières et de se coordonner étroitement dans les instances multilatérales, en particulier les Nations unies, afin de garantir la primauté du droit, la paix, la stabilité et le développement durable dans la région et le monde.

Le chef du gouvernement vietnamien a exprimé son espoir d’accueillir davantage d’investisseurs suisses, notamment ceux des secteurs de la banque et de la finance, de l’assurance, de la fabrication, de la pharmacie et du tourisme.

Il a également déclaré espérer que la Suisse et l’Association européenne de libre-échange adopteraient une approche souple et appropriée pour approuver prochainement l’Accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA), répondant ainsi aux attentes des milieux d’affaires des deux parties.

Lors de la réunion avec son homologue néerlandais Mark Rutte, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a hautement apprécié les développements positifs de l’amitié et de la coopération multidimensionnelle entre les deux pays, notamment dans le cadre du partenariat stratégique sur l’adaptation aux changements climatiques et à la gestion de l’eau, et le partenariat stratégique sur l’agriculture durable et la sécurité alimentaire.

Il a affirmé que le Vietnam chérit toujours l’aide fournie par les Pays-Bas dans les domaines de l’environnement, de l’éducation et de l’agriculture, et a demandé aux Pays-Bas de continuer à aider le pays avec de nouveaux programmes.

Le dirigeant vietnamien a espéré que les Pays-Bas exhorteraient l’Union européenne à signer et à ratifier rapidement l’EVFTA, à soutenir la paix, la stabilité, la liberté de navigation et de survol, la sécurité et la sûreté en Mer Orientale.

Lors de leur réunion, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et son homologue tchèque Andrej Babis ont exprimé leur satisfaction devant le renforcement des relations bilatérales, affirmant qu’ils s’efforceraient de promouvoir la mise en œuvre des accords signés sur les domaines de l’économie, du commerce, de la culture, de l’éducation et des sciences.

Il a remercié le gouvernement tchèque d’avoir créé des conditions favorables à l’intégration de la communauté vietnamienne dans la société locale et apporté une contribution concrète au développement socio-économique du pays.

Le chef du gouvernement vietnamien a espéré que la République tchèque continuerait à soutenir et à renforcer le partenariat et la coopération intégrale entre le Vietnam et l’UE et la signature de l’EVFTA. 

Il a également demandé à la République tchèque de soutenir la candidature du Vietnam au siège non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies en 2020-2021.

Le Premier ministre Andrej Babis a déclaré que la République tchèque appréciait le renforcement et le développement de l’amitié et de la coopération traditionnelles avec le Vietnam. Il a affirmé que son gouvernement continuait d’appliquer des politiques facilitant la vie de la communauté et des entreprises vietnamiennes en République tchèque.

En marge du WEF 2019, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a eu des séances de travail avec Philipp Rösler, ancien directeur général du WEF, et des investisseurs suisses. –VNA