Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc au Sommet ASEAN+3. Photo: VNA

Vientiane (VNA) - Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc et une délégation l'accompagnant ont participé le 7 septembre à Vientiane aux sommets ASEAN+1 (République de Corée, Australie et ONU) et ASEAN+3 (Chine, Japon et République de Corée).

Il a affirmé que le Vietnam prenait toujours en haute considération les relations avec les partenaires et tenait en haute estime leur engagement d'assister l'ASEAN dans l'édification de sa communauté et la valorisation de sa centralité.

A propos des relations entre l'ASEAN et la République de Corée, Nguyen Xuan Phuc a demandé de mettre en oeuvre efficacement du Plan d'action 2016-2020 avec l'accent mis sur le renforcement de la coopération dans économie​, commerce et investissement et de la connectivité, le développement des infrastructures. Il a souhaité que la République de Corée continue de soutenir l'ASEAN dans la réduction des écarts de développement et de renforcer ​sa coopération dans la croissance verte, la gestion et l'utilisation durable des ressources en eau, les technologies de l'information, la sécurité alimentaire...

Le chef du gouvernement vietnamien a souligné l'importance de promouvoir la coopération ASEAN+3 dans l'économie, les finances, le développement des PME, l'énergie renouvelable, le développement vert, l'agriculture, la résilience aux changements climatiques, la lutte contre les épidémies et épizooties, la criminalité transnationale, le terrorisme...

Il a soutenu les efforts de coopération dans le tourisme, les échanges populaires et culturels, ce afin non seulement de développer l'économie mais encore de resserrer la confiance, la compréhension et les liens entre les peuples.

Prenant la parole lors du Sommet ASEAN-Australie, Nguyen Xuan Phuc a souligné les priorités de coopération dans l'économie, le commerce et l'investissement pour rehausser les échanges commerciaux bilatéraux, ainsi que dans le renforcement des liens dans l'éducation et la formation, le développement des infrastructures.

En ce qui concerne la coopération entre l'ASEAN et l'ONU, le dirigeant vietnamien a estimé que cette coopération revêtait une signification importante pour la paix, la sécurité et la prospérité dans la région. Il a demandé aux deux parties de mettre en oeuvre les objectifs mentionnés dans la Vision de l'ASEAN 2025 et l'Agenda 2030 de l'ONU pour le développement durable. Il a attendu le soutien de l'ONU à l'ASEAN dans l'adaptation au changement climatique, la mise en oeuvre des engagements de COP 21, la prévention des conflits dans la région...

Partageant le point de vue du Vietnam concernant les questions régionales et internationales, dont la situation en péninsule coréenne, Nguyen Xuan Phuc a exprimé sa préoccupation face aux récentes évolutions et tensions dans cette région, tout en affirmant la position conséquente du Vietnam de soutenir la dénucléarisation de la péninsule coréenne, le règlement des litiges par des mesures pacifiques et le respect des résolutions concernées du Conseil de sécurité de l'ONU.

Parlant des récentes évolutions en Mer Orientale affectant l'environnement, la liberté et la sécurité de navigation aérienne et maritime, il a souligné que le Vietnam soutenait les efforts pour promouvoir la paix, la coopération et le développement dans cette zone maritime et souhaitait les contributions actives des partenaires en la matière. Il faut éviter les actes complexifiant la situation, aggravant les tensions, et régler les litiges par des mesures pacifiques, dans le respect du droit international, notamment la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

Il est nécessaire de soutenir l'ASEAN et la Chine dans l'application efficace de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale, pour parvenir au Code de conduite en Mer Orientale, a conclu Nguyen Xuan Phuc.

Lors des sommets ASEAN+1 et ASEAN+3, les partenaires ont tenu en haute estime le rôle de l'ASEAN et proposé des mesures pour approfondir la coopération avec ce bloc.

Les pays membres de l'ASEAN ont demandé aux partenaires de les soutenir en termes d'expériences et de ressources financières pour réduire les écarts de développement et faire face aux défis. -VNA