Photo : VNA


Hanoï (VNA) – Le nombre de voitures assemblées au Vietnam est le plus bas en Asie du Sud-Est, a indiqué la spécialiste Nguyen Thi Xuan Thuy de l’Institut d’études des stratégies et des politiques industrielles et commerciales.

Selon elle, ces 20 dernières années, les ventes des entreprises automobiles vietnamiennes ont été toujours en deçà des attentes. Cette industrie au Vietnam se limite principalement aux étapes simples de l’assemblage. En outre, les liens entre entreprises d’assemblage et producteurs de pièces détachés sont peu développés. Résultat : les prix des voitures assemblées au Vietnam sont deux fois plus élevés que ceux en Thaïlande et encore bien plus supérieurs à ceux proposés aux Etats-Unis ou au Japon.

S’agissant des industries auxiliaires, Nguyen Phuong Dong, vice-directeur du Service de l’Industrie et du Commerce de Ho Chi Minh-Ville, a indiqué que la mégapole du Sud ne recensait qu’environ 1.200 entreprises. Ces dernières fournissent des produits simples aux entreprises vietnamiennes et sont des fournisseurs de troisième ou quatrième niveaux des constructeurs étrangers.

Ho Chi Minh-Ville a fondé un centre de développement des industries auxiliaires afin d’aider à resserrer les liens entre les entreprises du secteur, a annoncé Nguyen Phuong Dong.

Pour accélérer le développement de l’industrie automobile vietnamienne, plusieurs spécialistes ont insisté sur la nécessité d’encourager les Vietnamiens à acheter des voitures produites au Vietnam, d’assurer un marché sain et transparent, un bon aménagement des infrastructures. Il est en outre important d’attirer des investissements des multinationales dans de grands projets. -VNA