Hanoi (VNA) - Le ministère du Plan et de l’Investissement (MPI) a organisé un atelier le 19 septembre à Hanoi pour fournir une actualisation de la Loi sur l’assistance aux petites et moyennes entreprises (PME) pour régler des problèmes survenus lors de sa mise en application.
 
Le vice-ministre du Plan et de l’Investissement , Vu Dai Thang lors de l'atelier, le 9 septembre à Hanoi. Photo: baodautu.vn

Le vice-ministre du Plan et de l’Investissement, Vu Dai Thang, a déclaré qu’environ 98% des plus de 700.000 entreprises au Vietnam sont des PME.

Elles jouent un rôle important dans la création d’emplois, l’amélioration des revenus des travailleurs, la réduction de la pauvreté et la contribution au budget de l’État et à la croissance économique. 

Les PME constituent la principale force exploitant des marchés de niche et capitalisant sur des ressources sociales disponibles pour servir le développement économique.

Cette loi, effective en 2018, est une solution pratique pour stimuler le développement des entreprises locales et de l’économie nationale. Son rôle général consiste à soutenir les PME en temps utile depuis leur création, en s’efforçant d’atteindre l’objectif d’un million d’entreprises opérant efficacement au Vietnam d’ici 2020, a noté le vice-ministre.

Selon le directeur adjoint de l’Agence de développement des entreprises du MPI, Nguyên Hoa Cuong, le secteur privé, dont les PME constituent la majorité contribue pour environ 48% au PIB du pays et crée plus de 50% des emplois.

Il a ajouté que les créations d’entreprises ont augmenté au cours des deux dernières années, créant progressivement une vague de start-up. Au cours des huit premiers mois de 2018, plus de 87.000 nouvelles entreprises ont été créées.

Le MPI a affirmé que la nouvelle loi accordait une attention particulière à l’encouragement de start-up innovantes afin de stimuler la croissance économique vers le développement durable. 

Cette loi accorde aux PME et aux micro-entreprises des aides en termes d’accès aux capitaux, de fiscalité, de formation de la main-d’œuvre, de conseils juridiques sur la propriété intellectuelle et le droit d’auteur, etc.

Nguyên Hoa Cuong a déclaré que certaines entreprises souhaitaient que les organismes compétents clarifient les critères applicables aux start-up innovantes et créent des mécanismes et opportunités pour le public et les entreprises de contrôler et d’évaluer l’application de la loi.

Le ministère a indiqué que pour garantir que les PME bénéficieront davantage de cette loi, il continuera à examiner et à évaluer la mise en œuvre de la loi afin d’aider les entreprises de manière plus concrète et efficace. – VNA