Photo : Institut français de Hanoi
 
Hanoï (VNA) - Avec 767 «like» et 3.546 «share» pour son clip vidéo, Nguyên Ngân, qui est étudiante à la faculté de français de l’Université de Hanoï, a remporté haut la main le concours «Chantons avec Chaton», un concours qui était censé accompagner le concert de Chaton, auteur, compositeur et producteur français, lequel a dû malheureusement annuler sa prestation au dernier moment. Le concours, lui, a bel et bien eu lieu et c’est avec une reprise du tube «Monde entier» que Nguyên Ngân s’est imposée. 

Difficile de dire pourquoi on aime telle ou telle chanson!... Surtout pour les chansons de Chaton, c’est quand même un univers assez particulier, je dois dire… La première que j’ai écoutée, c’est «Monde entier», et j’ai aussitôt décidé de l’utiliser pour le concours.

La musique, c’est ma passion. Alors quand on m’a dit qu’il y avait un concours de chanson en français, ça m’a beaucoup intéressé. Et je me suis inscrite tout de suite, même si je n’avais aucune idée de la chanson que j’allais pouvoir choisir, forcément… Alors bien sûr, il y avait la perspective de recevoir un prix, mais pour moi, la chose la plus alléchante, c’était de pouvoir me produire avec un artiste français archiconnu.   

VOV5: Ça vous a pris combien de temps, pour travailler la chanson?

Beaucoup de temps, presque quatre-cinq jours, même si la durée maximale du clip était d’une minute. Il fallait que je sache les paroles par cœur. C’était un peu difficile parce que c’est une chanson qui est assez rapide sur le plan rythmique. Mais une fois ce problème spécifique résolu, tout est allé beaucoup plus vite, et l’enregistrement à proprement parler, ça m’a pris une trentaine de minutes, au bout du compte.

VOV5: Avez-vous rencontré des difficultés dans le tournage et la production de votre clip vidéo?

Le tournage du clip reste un souvenir inoubliable avec moi! J’ai filmé le dernier jour parce que j’ai dû d’abord réfléchir au style. Est-ce que j’allais rester devant la caméra ou essayer de faire des choses un peu différentes? Pour le décor, j’ai utilisé l’université, qui possède plein de jolis recoins. Mais pour filmer, je dois dire que ça a été assez comique. Je fais ça en amateur, moi… Je ne suis pas actrice, alors les premières fois devant une caméra, comme ça, dans la cours de l’université, avec tous les autres autours…

C’est une chanson à la tonalité assez mystérieuse… Mais j’ai eu beaucoup de mal à garder mon sérieux, et la copine qui tournait aussi! Alors on a dû faire pas mal de prises, du coup… Mais en même temps, ça fait des bons souvenirs!...

VOV5: Quels sont vos projets en lien avec la langue française?

Moi, je suis une formation en français de communication en entreprise, alors le français, c’est pour moi un outil de travail. J’aimerais bien travailler dans la communication ou dans l’évènementiel. C’est mon rêve. Et en attendant, je souhaite continuer à parler français et à contribuer au développement de la communauté francophone du Vietnam. -VOV/VNA