Le ministere exige une gestion plus stricte des produits strategiques hinh anh 1Le ministre de l'Industrie et du Commerce demande de renforcer la gestion des importations et des exportations de matières premières stratégiques. Photo: VNA

Le ministre de l'Industrie et du Commerce vient de signer la Directive n° 10/CT-BCT sur le renforcement de la gestion des exportations et importations de certains produits pour soutenir la production et la consommation nationales.

Ceci est considéré comme une décision urgente et opportune au milieu de la pandémie de COVID-19 qui reste compliquée à Hanoï, à Ho Chi Minh-Ville et dans de nombreuses grandes provinces et villes, ce qui a considérablement affecté le développement socio-économique du pays.

Une forte augmentation des importations de certains articles de marchandises

Au cours des sept derniers mois, l'exportation et l'importation de certains produits stratégiques essentiels au service de la production et de la consommation nationales comme le pétrole, le pétrole, le charbon, l'acier et les engrais, etc. ont montré des signes nécessitant un suivi, une évaluation et une gestion renforcée.

Une forte augmentation a été enregistrée dans l'importation de certains biens que les entreprises nationales sont capables de produire, tels que le pétrole, le charbon et le riz. Pendant ce temps, certains produits sont très demandés dans le pays mais sont beaucoup exportés. Cela a affecté l'équilibre de l'offre et de la demande, ainsi que les prix intérieurs.

Compte tenu de cela, pour aider à stabiliser les prix et le marché et soutenir la production et la consommation nationales, le ministre de l'Industrie et du Commerce a demandé à l'Association de l'acier du Vietnam(VSA), à la compagnie générale d'acier du Vietnam (Vietnam Steel Corporation) et aux fabricants et exportateurs d'acier d'examiner les questions liées aux matières premières, de réduire les coûts de production, d'augmenter la capacité de production pour répondre au mieux à la demande intérieure et minimiser l'exportation des biens demandés dans le pays.

Il a demandé aux Associations de l'énergie du Vietnam, des engrais du Vietnam, du Pétrole et du Gaz du Vietnam, à d'autres groupes, sociétés, exportateurs et importateurs de pétrole et de sucre de sympathiser avec les fabricants nationaux pour donner la priorité à l'utilisation de matières premières domestiques au lieu de celles importées.

Examen des mécanismes, des politiques nécessaires

La directive soulignait également que les agences compétentes relevant du ministère de l'Industrie et du Commerce devaient examiner la situation des exportations et des importations et les mécanismes de gestion afin de proposer des mesures visant à renforcer la gestion des exportations et des importations, aidant ainsi la production et la consommation nationales. Ils doivent remettre des rapports au ministre avant le 30 août.

En particulier, les agences doivent revoir les mécanismes d'exportation et d'importation et proposer des mesures pour gérer le commerce du riz, du sucre, des engrais et du charbon. Ils doivent se coordonner avec les autres ministères et secteurs pour élaborer des mesures et des solutions à soumettre au ministre de l'Industrie et du Commerce, ou au Premier ministre si ces solutions dépassent la compétence du ministère.

La directive demandait au Département du marché domestique de travailler avec le bureau du gouvernement et les agences connexes pour approuver et publier prochainement un décret révisant et complétant le décret n° 83/2014/ND-CP sur le commerce du pétrole, publié par le gouvernement le 3 septembre 2014.

La directive n° 10/CT-BCT exige également une mise à jour sur la situation de la production nationale d'acier et une collaboration étroite entre les agences compétentes pour promouvoir la capacité de production des fabricants nationaux.

Un examen des mécanismes d'exportation et des solutions de gestion des exportations d'acier et de minerai de fer est nécessaire. Le ministre de l'Industrie et du Commerce a également demandé que les mesures de défense commerciale soient réexaminées et que des recours commerciaux appropriés et conformes aux réglementations légales soient proposés afin d'assurer une concurrence saine et d'aider les activités de production nationales. Un rapport sur cette question doit être remis au ministre avant le 30 août. -VietnamPlus