Le marché immobilier rebondira fortement une fois la pandémie maîtrisée

Le marché immobilier au premier semestre 2021 était comme un “ressort qui a été pressé lorsque COVID-19 est réapparu, et a fortement rebondi une fois l’épidémie terminée.
Le marché immobilier rebondira fortement une fois la pandémie maîtrisée ảnh 1Photo d'illustration: Vietnamplus

Hanoi  - Le marché immobilier au premier semestre 2021 était comme un “ressort qui a été pressé lorsque COVID-19 est réapparu, et a fortement rebondi une fois l’épidémie terminée. Plus il est pressé, plus il rebondira fortement, a déclaré un représentant du site Web Batdongsan.com.vn.

La résurgence du COVID-19 au deuxième trimestre a eu des effets négatifs considérables sur de nombreuses provinces et villes du pays. Cependant, le marché immobilier a encore enregistré des signes encourageants en termes d'investissement, d'offre et de création d'entreprises, laissant présager de belles perspectives pour le marché pour le reste de l'année.

“Fièvre de l’immobilier” se déplaçant vers les zones rurales

Un représentant de Batdongsan.com.vn, membre de PropertyGuru - un groupe possédant les principales plates-formes technologiques immobilières d'Asie, a déclaré que la demande sur le marché immobilier en avril avait chuté de près de 18% par rapport au mois précédent.

La ville de Hai Phong (Nord) est en tête des localités avec la dégringolade la plus marquée, de 34% par rapport à la période pré-pandémie, suivie de la province septentrionale de Bac Ninh (29%) et de la ville centrale de Da Nang (21%).

Ce sont également les localités qui ont enregistré une “fièvre de l’immobilier” et un pic d'attention au premier trimestre.

Même les points chauds de l’immobilier dans la région Sud au cours des trois premiers mois comme Binh Duong, Dong Nai, Lam Dong, Long An, Ba Ria - Vung Tau ont attiré moins l'attention en avril.

La résurgence de COVID-19 en mai a donné un autre coup de poing au marché.

Les données de Batdongsan.com.vn ont montré que l'attention portée à l'immobilier, en particulier aux terrains, a continué de se réduire fortement en mai, en particulier à Bac Giang (en baisse de 49%), Bac Ninh et Ha Nam (-46%), Vinh Phuc (-38%), Da Nang (-36 %) et Quang Nam (-35 %), qui étaient également les localités  signalant alors un grand nombre de cas de transmission locale du COVID-19.

En revanche, des signes encourageants ont été repérés dans les segments des maisons de jardin, des fermes et des propriétés de villégiature dans les zones périphériques, une tendance qui a bondi lorsque la pandémie a éclaté début 2020.

Cette tendance s'est développée tout au long de l'année dernière, mais a stagné fin 2020 et début 2021. Lorsque la quatrième vague a commencé à frapper le pays en mai, elle est revenue en force.

Les terrains avec de belles vues dans la banlieue de Hanoï tels que Ba Vi, Hoa Lac, Soc Son, Quoc Oai, Son Tay et Xuan Mai attirent toujours l'attention, entraînant de légères augmentations de prix de 2 à 7% par rapport à il y a un à deux mois.

Le marché immobilier rebondira fortement une fois la pandémie maîtrisée ảnh 2Photo d'illustration: Vietnamplus

Les flux monétaires passent des terrains aux appartements

Alors que d'autres types de biens immobiliers, en particulier les terrains, ont fait l'objet de moins d'attention en raison de la pandémie, la demande d'appartements a augmenté à Hanoï et à Ho Chi Minh-Ville en mai.

Nguyen Quoc Anh, directeur général adjoint de Batdongsan.com.vn, a déclaré que la "fièvre des terres" au premier trimestre s'était calmée depuis la seconde moitié d'avril, et lorsque le marché a rencontré des difficultés causées par la forte résurgence du coronavirus à partir de mai, les flux d'argent et l'attention s'est portée sur les appartements.

Il a noté que les appartements ont toujours reçu beaucoup d'attention car ils répondent à la demande des acheteurs et ont une croissance stable des prix.

Ces dernières années, les prix des appartements à Hanoï ont augmenté en moyenne de 1 à 3% en glissement annuel, selon les statistiques de Batdongsan.com.vn.

Le marché immobilier rebondira fortement une fois la pandémie maîtrisée ảnh 3Photo d'illustration: Vietnamplus

Des signes positifs pour le second semestre 2021

Le représentant de Batdongsan.com.vn a estimé que la pandémie de COVID-19 présente des risques mais crée également des opportunités pour le marché immobilier.

Hanoï et Ho Chi Minh-Ville ont besoin d'environ 140.000 logements chaque année, mais la faible offre depuis 2019 a contraint de nombreuses entreprises à changer de stratégie.

Le marché a notamment enregistré une augmentation de 60,4% en glissement annuel du nombre de nouvelles sociétés immobilières créées en mai, un signe qui devrait être positif pour le rebond du marché cette année.

Dinh Minh Tuan, directeur de la région du Sud de Batdongsan.com.vn, a déclaré que l'argent affluait sur le marché des valeurs mobilières, et c'est également le bon moment pour les sociétés immobilières de se préparer à un afflux d'investissements sur le marché une fois la pandémie maîtrisée.

À long terme, l'immobilier vietnamien sera toujours un marché potentiel car le taux d'urbanisation du pays est de 35%, bien inférieur aux 50% en Thaïlande et aux 60% en Chine, sans parler de la demande considérable de la population de près de 100 millions d'habitants. -Vietnamplus

Voir plus