Le Japon soutient l'appel de l'ASEAN à faire preuve de retenue en Mer Orientale

Le Japon a déclaré lundi soutenir l'appel des dirigeants de l'ASEAN à faire preuve de retenue et à réduire la tension en escalade en Mer Orientale, après que la Chine ait illégament installé la plate-forme Haiyang Shiyou-981 dans la zone économique exclusive et le plateau continental du Vietnam.
Le Japon a déclaré lundi soutenir l'appel des dirigeants de l'ASEAN à faire preuve de retenue et à réduire la tension en escalade en Mer Orientale, après que la Chine ait illégament installé la plate-forme Haiyang Shiyou-981 dans la zone économique exclusive et le plateau continental du Vietnam.

Le Japon espère que les parties concernées ne réaliseraient pas des actes unilatéraux générateurs de tension supplémentaire et agiraient conformément au droit international, a annoncé le chef du bureau du Cabinet du Japon, Yoshihide Suga, lors d'une conférence de presse. Selon lui, le Japon s'inquiète profondément de la tension croissante dans la région causée par l'acte unilatéral de la Chine.

Cette déclaration a été donnée après que les dirigeants de l'ASEAN ont exprimé leur inquiétude devant les récents événements survenus près de l'archipel de Hoang Sa (Paracels) en Mer Orientale. Dans la déclaration commune adoptée à l'issue du Sommet de l'ASEAN à Nay Pyi Taw (Myanmar), ils ont affirmé la nécessité d'avoir une voix commune pour exprimer l'inquiétude profonde et de souligner l'importance d'observer systématiquement le droit international, la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 et la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale, de régler les litiges par des mesures pacifiques, de faire preuve de retenue et de s'abstenir de complexifier la situation, soulignant aussi la nécessité de parvenir dans les meilleurs délais à un Code de conduite en Mer Orientale (COC). -VNA

Voir plus