L'usine d'une entreprise japonaise en activité dans la zone industrielle de Binh Xuyen. Photo: VNA

Hanoi (VNA) – Le Japon est actuellement le premier partenaire économique du Vietnam, selon les estimations de l'antenne de la Chambre de Commerce et d'Industrie du Vietnam (VCCI) à Ho Chi Minh-Ville.

En 2017, les échanges commerciaux entre le Vietnam et le Japon ont  été estimés à 33,3 milliards de dollars. Rien que lors des neuf premiers mois de cette année, le chiffre d’affaires à l’import-export entre les deux pays a atteint 27,8 milliards de dollars.

Le Japon importe notamment des produits aquatiques, du textile-habillement, des chaussures en cuir, des aliments transformés, alors que le Vietnam importe matières premières, équipements et machines au service de la production.

S’agissant de l’investissement, le Japon était le premier investisseur direct étranger du Vietnam en 2017, avec un nombre record de 9,11 milliards de dollars. Ces neuf premiers mois de cette année, le Japon a investi 7 milliards de dollars au Vietnam, représentant près de 28% du total des investissements directs étrangers (IDE) au pays.

Jusqu’en septembre, le Japon comptait 3.899 projets en cours cumulant un capital total de 55,77 milliards de dollars. Selon Yoshiyuki Fukuda, président et directeur général du Centre de soutien des PME à Tokyo (Tokyo SME Support Center), le Vietnam est l’un des pays affichant le taux de croissance du PIB le plus élevé au sein de l’ASEAN, région qui connaît la plus forte croissance du monde.

La population vietnamienne augmente et la qualité des ressources humaines s’améliore également, poussant de nombreuses entreprises japonaises à développer leurs produits en coopérant avec leurs homologues vietnamiennes.

Les atouts des entreprises japonaises sont des produits à technologies avancées et de haute qualité. Elles veulent sonder le marché vietnamien pour présenter et vendre leurs produits, mais également investir dans des domaines où le Japon a un grand savoir-faire.    

En outre, les entreprises japonaises espèrent trouver des partenaires vietnamiens pour établir une coopération à long terme et participer aux chaînes d’approvisionnement et de fabrication.

Selon une étude de l'Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO), près de 70% des entreprises japonaises actuellement en activité au Vietnam augmenteront leurs investissements ces prochaines années.

Pour devenir fournisseurs d'entreprises japonaises, des experts japonais ont également recommandé aux entreprises vietnamiennes de mieux comprendre le style de production des entreprises japonaises, lequel se focalise sur l’augmentation de la valeur ajoutée des accessoires et des pièces détachées. -VNA