Hô Chi Minh-Ville (VNA) - Des experts vietnamiens et étrangers se sont réunis au Forum sur l’économie numérique du Vietnam 2018 (VDEF 2018) jeudi premier novembre à Hô Chi Minh-Ville (Sud) pour partager des visions stratégiques, des expériences pratiques des pionniers du secteur et les tendances indispensables de l’économie numérique moderne.
 
Le VDEF 2018 se concentre sur les défis et les solutions stratégiques pour les PME dans la quatrième révolution industrielle. Photo: thegioitiepthi.vn

L’événement était co-organisé par l’Association des scientifiques et experts vietnamiens (AVSE Global), Quang Trung Software City et l’Institut d’études du développement de Hô Chi Minh Ville sur le thème «Défis et solutions stratégiques pour les petites et moyennes entreprises (PME) dans la quatrième révolution industrielle".

Selon Vu Ngoc Anh, fondateur de la VDEF, le gouvernement français et les grandes agglomérations urbaines de Paris, Lyon et Lille ont pris l’initiative de prendre des mesures pour que les PME deviennent le moteur de la croissance économique au cours du processus de développement numérique.

L’économie mondiale a connu des changements profonds sous l’influence de la quatrième révolution industrielle (Industrie 4.0), a-t-il déclaré, ajoutant que les nouveaux modèles économiques avaient entraîné des mutations tangibles dans divers secteurs, des télécommunications au divertissement, en passant par l’éducation et la formation, la distribution, la vente en gros et au détail.

Bien que les modèles numérisés aient généré des avantages pour les populations locales, ils comportent des contradictions et des modifications fondamentales des modèles économiques traditionnels, a-t-il indiqué, soulignant la nécessité de disposer d’outils et de politiques administratifs rationnels pour équilibrer les avantages à court et à long terme.

André Laperrière, PDG de la GODAN (Global Open Data for Agriculture and Nutrition) a déclaré que l’initiative GODAN avait établi des relations de coopération avec 800 organisations gouvernementales et non gouvernementales et des entreprises de 100 pays du monde entier.

La GODAN souhaite travailler avec le Vietnam pour partager ses expériences en matière d’utilisation des données ouvertes pour améliorer la sécurité alimentaire et l’hygiène, contribuer à améliorer la sensibilisation à la nutrition et à réduire les maladies dans les populations locales.

En outre, des recherches menées par l’Université d’Oxford et McKinsey & Company montrent que 50% des emplois dans les pays en développement seront remplacés par l’automatisation dans les 15 prochaines années. Ainsi, la formation des ressources humaines pour répondre aux exigences de l'économie numérique est devenue une question plus urgente, a-t-il déclaré.

Ryan Jacildo, économiste de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) chargé des études sur l’économie numérique de l’Asie du Sud-Est, a pour sa part estimé que certains changements relatifs aux politiques de formation des ressources humaines, aux systèmes de paiement et aux droits des consommateurs seraient nécessaires pour permettre au Vietnam de capitaliser sur la numérisation et de maintenir sa croissance stable et élevée qui a été réalisée dans le passé.

Le VDEF 2018 vise à fournir une plate-forme aux principaux experts, décideurs et entreprises pour partager leurs visions stratégiques, les expériences pratiques et les tendances d’un mouvement indispensable dans l’économie numérique, ainsi que pour évaluer la situation actuelle, les défis et les opportunités liés à cette économie.

Elle comporte quatre sessions principales, à savoir le scénario de l’économie numérique du Vietnam, l’impact de la technologie numérique sur les stratégies commerciales des PME, l’application de la technologie numérique pour améliorer la compétitivité des PME, et les services numériques aidant les PME. – VNA