Colloque sur le CPTPP et les opportunités d’affaires entre le Vietnam et le Canada. Photo: thoibaotaichinhvietnam

Hanoï (VNA) - Le Canada est maintenant un marché prometteur pour les produits vietnamiens, alors que l’Accord de partenariat trans-pacifique global et progressiste (CPTPP) devrait ouvrir la porte de ce marché aux produits vietnamiens.

C’est en tout cas ce qu’a déclaré Ta Hoang Linh, chef du département des marchés d’Europe et d’Amérique du ministère de l'Industrie et du Commerce, lors du colloque sur le CPTPP et les opportunités d’affaires entre le Vietnam et le Canada tenu le 25 avril à Hanoï.

Le CPTPP, qui est entré en vigueur le 14 janvier au Vietnam, regroupe 11 pays : Australie, Brunei, Canada, Chili, Japon, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pérou, Singapour et Vietnam. Ces signataires représentent environ 13% du PIB mondial avec une population totale de près de 500 millions de personnes.

Le Canada est l’un des trois pays membres du CPTPP avec lesquels le Vietnam n’a pas encore signé d’accords commerciaux bilatéraux. Or, il propose des offres tout à fait intéressantes, dont d’importantes réductions de taxes, voire la taxe zéro, appliquées à 95% de marchandises exportées.

Par conséquent, si les entreprises peuvent saisir les opportunités, le CPTPP ouvrira la porte à de nombreux produits transformés et fabriqués, qui sont des atouts du Vietnam comme le vêtement, les chaussures, le bois et des produits aquatiques.

Jared Brading, responsable de l'ambassade du Canada au Vietnam, a déclaré que la mise en œuvre du CPTPP apporterait plus d’opportunités en matière de commerce et d’investissement, contribuant ainsi à renforcer la coopération bilatérale, notamment des produits agricoles et alimentaires.

Pour le Canada, cet accord contribuera à renforcer les relations avec de nouveaux partenaires de l’accord de libre-échange tels que le Vietnam et à sensibiliser davantage les produits canadiens auprès des consommateurs vietnamiens, a-t-il déclaré, soulignant son espoir que les produits vietnamiens seront davantage présent dans son pays.

Le CPTPP facilitera également les investissements des entreprises canadiennes et apportera un soutien technique au Vietnam dans le cadre de l’aide publique au développement afin d’aider les entreprises locales, en particulier celles dirigées par des femmes, à tirer parti de la libéralisation des échanges et de l’application du CPTPP.

Lors du colloque, Mme Nguyen Son Tra, responsable du Département de la politique commerciale multilatérale du ministère de l’Industrie et du Commerce, a déclaré que l'application du CPTPP était considérée comme un moteur du commerce entre le Vietnam et le Canada.

Avec la suppression immédiate de 95% des lignes tarifaires d'importation après l'entrée en vigueur de l'accord, qui couvre 78% des exportations vietnamiennes vers ce marché, le marché canadien créera de nombreuses possibilités d'exportation pour le Vietnam, a-t-elle estimé.

En 2018, le Vietnam a expédié au Canada plus de 3,01 milliards de dollars de marchandises. Les échanges commerciaux bilatéraux ont atteint 379 millions de dollars en janvier de cette année, dont 317 millions d’exportations vietnamiennes. -VNA