Le chiffre d'affaires à l'import-export pourrait atteindre cette année 600 milliards de dollars

Le chiffre d'affaires à l'import-export pourrait atteindre cette année 600 milliards de dollars

Bien que le 1er mois du deuxième trimestre ne soit pas encore terminé, les analystes estiment toujours que le chiffre d'affaires à l'import-export cette année pourrait atteindre 600 milliards de dollars.
Le chiffre d'affaires à l'import-export pourrait atteindre cette année 600 milliards de dollars ảnh 1La transformation de pangasius. Photo: VNA

Hanoï (VNA) - Bien que le premier mois du deuxième trimestre ne soit pas encore terminé, les analystes estiment toujours que le chiffre d'affaires à l'import-export  cette année pourrait atteindre 600 milliards de dollars.

L'Agence vietnamienne d'information (VNA) a interviewé le directeur adjoint du Département de l'import-export du ministère de l'Industrie et du Commerce, Tran Thanh Hai, sur cette estimation.

Selon Tran Thanh Hai, à l'heure actuelle,  le chiffres d'affaires à l'import-export  montre que la performance du Vietnam est très bonne car la croissance dépasse les attentes et les objectifs fixés. Cependant, les facteurs qui contribuent à cette croissance sont très vulnérables car si l'épidémie réapparaît, elle réduira les activités d'exportation.

Par conséquent, dans le contexte actuel, il n'est pas trop optimiste. C'est le facteur le plus important.

En outre, il est nécessaire d'être conscient de l'évolution du marché mondial afin de profiter pleinement des opportunités et de continuer à maintenir la force des exportations.

Le Vietnam a renforcé ses activités d'exportation vers presque tous les marchés dans le monde, mais en Asie, ses importations nationales  sont toujours supérieures aux exportations.

L’Amérique reste le débouché à la plus  forte croissance des exportations, suivies par le débouché européen.

Selon Tran Thanh Hai, on peut dire que les accords de libre-échange (ALE), en particulier les ALE signés récemment tels que l'Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP) ou l'Accord de libre-échange UE - Vietnam (EVFTA), aident les entreprises vietnamiennes à stimuler leurs exportations ces derniers temps.

Par exemple, dans le cas du CPTPP, malgré l'absence des États-Unis, le Vietnam a très bien stimulé ses exportations vers de nombreux nouveaux marchés tels que le Canada, le Mexique et le Pérou, avec une croissance de 15% à 20%. C'est remarquable pour les marchés peu exploités auparavant.

Pour maintenir la croissance, avec les activités d'exportation, dans le contexte de COVID-19, le ministère de l'Industrie et du Commerce a encouragé les activités de promotion de l'e-commerce, d'organisation des foires en ligne.

Il faut aussi poursuivre la réforme institutionnelle et l'examen des problèmes existants, en particulier les procédures administratives liées à l'import-export, supprimer les difficultés, renforcer les industries auxiliaires. -VNA

Voir plus