Le Cambodge garde toujours le soutien du Vietnam dans la lutte contre le genocide hinh anh 1Tep Ngorn, membre du Comité permanent du CC du Parti du peuple cambodgien, vice-président du Sénat et vice-président du Conseil national du Front de solidarité pour le développement de la Patrie du Cambodge.

Hanoi (VNA) - Le pays et le peuple cambodgiens gardent toujours dans leur mémoire le soutien important et inoubliable du Parti, de l'Etat, du Front, de l'Armée et du peuple vietnamiens pour libérer le Cambodge et aider le peuple à sortir de la tragédie du génocide.

 C’est ce qu’a déclaré Tep Ngorn, membre du Comité permanent du Comité central du Parti du peuple cambodgien (PPC), vice-président du Sénat et vice-président du Conseil national du Front de solidarité pour le développement de la Patrie du Cambodge, lors d'une rencontre avec le secrétaire du Comité central du Parti et président du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam (FPV), le 4 janvier, à Hanoi.

Plus tôt le même jour, le responsable cambodgien a assisté à une cérémonie marquant le 40e anniversaire de la victoire de la guerre de défense de la frontière sud-ouest du Vietnam et la victoire du Cambodge sur le régime génocidaire (7 janvier).

 Lors de la rencontre, Tran Thanh Man a souligné l'importance de la cérémonie en tant que rappel d'un souvenir glorieux partagé entre les deux nations pour aujourd’hui et l’avenir.

 Il a félicité le Cambodge pour ses importantes réalisations sur le plan socio-économique et sur le plan de la défense et de la sécurité, ajoutant que les échanges de délégations et d’expériences entre les dirigeants des Partis, Etats et Fronts vietnamiens et cambodgiens avaient contribué à renforcer la coopération intégrale et durable des deux pays.

 Affirmant que le FPV soutenait le rôle du Conseil national du Front national de solidarité pour le développement de la Patrie du Cambodge, Tran Thanh Man espérait que les deux Fronts continueraient à renforcer leurs liens grâce à de nouveaux échanges de délégations.

 Il a souligné que le Parti, l’État et le gouvernement ainsi que les agences concernées du Vietnam avaient créé des conditions favorables pour les Cambodgiens vivant au Vietnam, et avaient demandé un traitement similaire à l’égard des Vietnamiens vivant au Cambodge.

 Pour sa part, Tep Ngorn a fait l'éloge de la cérémonie, notant que les images exposées et les discours prononcés lors de l'événement reflétaient l'importance historique de la victoire contre le régime génocidaire et la valeur de la paix et de l'indépendance retrouvées par les deux nations.

 La cérémonie a aidé les jeunes et les amis internationaux à comprendre la période au cours de laquelle le Vietnam et le Cambodge ont surmonté leurs difficultés et suivi leur tradition de lutte pour l'indépendance, a-t-il ajouté.

 L'officiel a également déclaré que le Parti, l'État et le Parlement cambodgiens veillaient toujours à renforcer les relations traditionnelles avec le Vietnam, ainsi que l'amitié entre le Cambodge, le Laos et le Vietnam. -VNA