Cù Lao Chàm, réserve mondiale de biosphère dans la province de Quang Nam (Centre), est célèbre non seulement pour sa beauté, mais aussi pour sa richesse biologique. Un reporter de la revue Vietnam Illustré s’est rendu sur place.

La culture et la réimplantation réussies des récifs coralliens dans cette zone ont ouvert une nouvelle voie de recherche pour restaurer les récifs coralliens endommagés ailleurs au Vietnam.

Bien que située à moins de 20 miles de l’ancienne cité de Hôi An, dans le passé, Cù Lao Chàm était assez sauvage. En 2009, elle a été reconnue comme réserve mondiale de biosphère par l'UNESCO et est vite devenue une célèbre destination touristique et a attiré l'intérêt des scientifiques.

A l’été 2010, nous avons suivi un groupe de touristes japonais participant à un concours de natation de Cù Lao Chàm à Cua Dai, et avons eu l'occasion d'en apprendre davantage sur ce site. A cette époque, selon Lê Vinh Thuân, chef de la Direction de la Communication de la Réserve maritime de Cù Lao Chàm, la ville de Hôi An et la réserve avaient conçu un plan pour faire de l’île (en fait les îles car Cù Lao Chàm en compte 8) une destination de tourisme maritime dans la célèbre triangle touristique Quang Nam-My Son-Hôi An. Les autorités locales ont ouvert des cours de formation en cuisine, services d'hébergement, transport des touristes en bateau, plongée sous-marine… pour près de 3.000 insulaires, en vue qu’ils puissent gagner leur vie grâce au tourisme au lieu d'exploiter les ressources marines.

Début 2014, nous sommes retournés à Cu Lao Chàm et nous avons retrouvé Lê Vinh Thuân. Il a déclaré avec joie que Cu Lao Chàm avait réussi à devenir une destination de tourisme maritime avec des formules diverses, telles que plongée à la découverte des coraux, baignade, cuisine locale, plages…