Photo d'illustration : VNA
 
Hanoï (VNA) – Le vice-ministre permanent de l’Agriculture et du Développement rural, Ha Cong Tuan, et la vice-présidente du Parlement européen, Heidi Hautala, ont eu lundi 7 janvier à Hanoï une rencontre avec la presse concernant l’Accord de partenariat volontaire (APV) entre l’Union européenne (UE) et le Vietnam sur l’application des réglementations forestières, la gouvernance et les échanges commerciaux des bois et produits dérivés vers l’Union européenne (FLEGT). 

Selon le vice-ministre Ha Cong Tuan, l’APV-FLEGT permettra de renforcer la gouvernance forestière et de promouvoir le commerce de bois légal. Actuellement, le Vietnam exporte de bois et produits dérivés vers tous les 28 pays membres de l’UE. Tous les produits exportés sont strictement contrôlés. Le Vietnam n’exporte pas de bois naturel vers l’UE. 

L’UE est le 4e débouché pour le Vietnam. Ces dernières années, ce marché plein de potentiels représente de 13 à 17% de l’import-export de bois et produits dérivés du Vietnam. Avec l’APV-FLEGT, le Vietnam aura l’opportunité d’augmenter ses exportations vers l’UE. 

Lors de la rencontre avec la presse, le vice-ministre Ha Cong Tuan a rappelé que le Vietnam avait accordé une grande attention à la traçabilité du bois pendant les six années de négociations de l’APV-FLEGT. Le pays a récemment promulgué une loi sur la sylviculture, créé un système de contrôle de la légalité du bois (VNTLAS) et décidé d’augmenter les sanctions pour les infractions. 

“Le Vietnam souhaite un développement durabe”, a souligné le vice-ministre Ha Cong Tuan. 

Selon la vice-présidente du Parlement européen Heidi Hautala, l’UE a signé et signe des APV-FLEGT avec 16 pays. L’accord avec le Vietnam est le 2e en Asie que l’UE a signé, après celui avec l’Indonésie. Heidi Hautala a souligné que le Parlement européen s’intéressait particulièrement aux préparatifs liés à l’application de l’accord avec le Vietnam.  

Selon le vice-ministre Ha Cong Tuan, le Vietnam a approuvé un plan d’application de l’APV-FLEGT, qui comprend l’élaboration de textes juridiques ainsi que le renforcement de la supervision des ONG, des associations professionnelles et d’autres parties concernées. 

Durant sa visite de travail du 7 au 9 janvier au Vietnam, la vice-présidente du Parlement européen Heidi Hautala se rendra à Gia Lai et Ho Chi Minh-Ville pour recueillir des informations nécessaires à la soumission de l’APV-FLEGT avec le Vietnam au Parlement européen pour ratification.  -VNA