Le barrage Xepian-Xe Nam Noy s'est effondré, faisant inonder dix villages et isolant complètement le district de Sanamxay. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Le Premier ministre laotien Thongloun Sisoulith a suspendu la réunion périodique du gouvernement d’août et conduit les membres du cabinet et d'autres hauts fonctionnaires sur le site de l’incident dans le district de Sanamxay, province d’Attapeu pour diriger directement le travail de sauvetage et d’assistance aux victimes, selon l'agence officielle laotienne KPL.

Le barrage Xepian-Xe Nam Noy s'est effondré à 20h du 23 juillet, faisant inonder dix villages et isolant complètement le district de Sanamxay. L'effondrement de ce barrage hydroélectrique  a fait état de plus de 1.300 familles avec 6.600 personnes sans abri. Selon les informations, environ 100 personnes sont portées disparues. Les secouristes ont retrouvé 28 corps sans vie et poursuivent leur recherche.

A présent, le travail de sauvetage rencontre de nombreuses difficultés à cause des conditions de circulation difficiles. Le Comité central de sauvetage, en coopération avec les organes concernés des provinces de Sekong, d’Attapeu et l’armée laotienne, mène la campagne de sauvetage, de fourniture de la nourriture… Les pluies torrentielles survenues des jours pourraient être la cause de l’effondrement.

D’une capacité installée de 410 MW et d’une production annuelle de 1.860 GWh, la centrale hydroélectrique Xepian-Xe Nam Noy est le fruit de la coopération entre des compagnies laotienne, sud-coréenne et thaïlandaise. Elle nécessite un investissement de 1,02 milliard de dollars.

A cause de l’effondrement du barrage, 26 ouvriers de la compagnie vietnamienne opérationnelle au Laos, Hoang Anh Gia Lai, sont isolés dans le district de Paksong, province de Champassak, qui partage la même frontière à l’est de la province d’Attapeu. La compagnie vietnamienne s’efforce de sortir mercredi 25 juillet ses ouvriers bloqués. -VNA