Photo: les organisateurs

 

Hanoi (VNA) - L'ONU Femmes, avec le soutien des ambassades australienne et canadienne au Vietnam, a lancé récemment un concours de photos sur les femmes rurales vietnamiennes et le développement durable.

Ce concours, qui a fait partie des activités marquant la Journée internationale de la femme, vise à reconnaître les contributions des femmes rurales vietnamiennes dans le développement socio-économique national et à sensibiliser le public à leurs contributions.

Les citoyens vietnamiens, de tous âges, sont encouragés à participer au concours, avec une photo sur les thèmes suivants: femmes rurales et technologies, femmes rurales et agriculture durable, femmes rurales face aux catastrophes naturelles et au changement climatique, femmes rurales en affaires et coopératives, femmes rurales dans le leadership et la prise de décision, et égalité des sexes en zones rurales.

Sont prévus un premier prix de 10 millions de dongs, un deuxième de 7 millions de dongs, un troisième de 5 millions de dongs et un prix de 5 millions de dongs sélectionné par le public. Les meilleures œuvres seront présentées lors de la Journée des femmes vietnamiennes, le 20 octobre.

Les candidatures doivent être soumises avant le 8 juin 2018 par email (unwomen2010@gmail.com), avec comme sujet "Concours de photos sur les femmes rurales et le développement durable". Les participants peuvent aussi envoyer des CD/DVD à l’ONU Femmes au Vietnam, au 304, rue Kim Ma, arrondissement de Ba Dinh, Hanoi.

Un rapport du Bureau des statistiques générales de 2016 a montré que les femmes constituent la principale main-d'œuvre dans la production agricole, en particulier dans les zones rurales où 63,4% des femmes travaillent dans ce secteur contre 57,5% des hommes.

Cependant, à la campagne, les femmes et les filles  sont parmi les plus susceptibles de souffrir de la pauvreté. Elles ont en effet moins accès aux diverses ressources telles que​ foncier, technologies, services financiers, éducatifs, de santé et autres services sociaux de base. Elles sont également les plus durement touchées par les effets du changement climatique. -CPV/VNA