Hanoi, 5 juin (VNA) – Les députés ont questionné mercredi 5 juin le ministre de la Construction Pham Hông Hà sur l’aménagement urbain, la gestion du marché immobilier, des projets de construction, notamment des immeubles de grande hauteur et des zones de tourisme spirituel.

Le ministre de la Construction Pham Hông Hà lors de la séance d’interpellations. Photo : VNA

 

Le ministre de la Construction, Pham Hông Hà, a assuré que son ministère et lui-même avaient fait et feraient tout le nécessaire pour que les projets de construction soient correctement gérés. 

Les inspecteurs des Départements de la construction de Hanoi et de Hô Chi Minh-Ville a inspecté 92 projets d’immeubles, a-t-il fait savoir, citant des rapports faits en 2018 et durant les cinq premiers mois de 2019.

Ils ont infligé des amendes administratives de 5,5 milliards de dôngs et demandé l’application de mesures correctives à 20 investisseurs qui ont volontairement changé les fonctions et objectifs d’utilisation de la propriété commune, a-t-il poursuivi.

Entre-temps, des amendes administratives d’un montant de 1,3 milliard de dôngs, ont été également imposées à 11 autres investisseurs qui n’ont pas transféré dans les délais impartis et dans leur intégralité les fonds d’entretien des immeubles à leurs comités d’administration, a-t-il ajouté.

Le député Nguyên Minh Duc, de Hô Chi Minh-Ville, a questionné sur un rapport thématique de l’Assemblée national selon lequel la densité de construction a été ajustée de 24,6% à 40%, et la hauteur moyenne des immeubles, de 20,33 étages à 40 étages à Hanoi et à Hô Chi Minh-Ville, au détriment de l’aménagement global.

Le ministre Pham Hông Hà a fait savoir que cet ajustement se conforme au plan directeur d’aménagement de la construction adopté par le chef du gouvernement.

Le député Nguyên Minh Duc a voulu savoir sur la responsabilité du ministère de la Construction dans l’achat et le transfert illégaux de biens immeubles par des investisseurs immobiliers étrangers.

Reconnaissant que ce phénomène existe, le ministre de la Construction a indiqué de la loi prévoit des dispositions autorisant les organisations et les particuliers étrangers à acheter et à posséder des maisons au Vietnam. Les ministères de la Défense, et de la Sécurité publique ont défini des règles régissant cette question.

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung lors de la séance d’interpellations. Photo : VNA

 

Le vice-Premier ministre Trinh Dinh Dung est également monté au créneau pour apporter des éclairages sur l’ajustement des plans d’aménagement, le développement des HLM, les solutions pour réduire la pression sur les infrastructures urbaines.

Il a demandé au ministère de la Construction et aux localités d’inspecter, de vérifier, d’examiner les plans ajustés, de sanctionner les infractions, et d’adopter des solutions au développement d’infrastructures afin de répondre aux exigences de la croissance démographique.

Il est nécessaire de renforcer l’inspection et le contrôle du processus de mise en œuvre de l’aménagement, de détecter les lacunes et de sanctionner en temps opportun les infractions, a-t-il déclaré. – VNA