La reprise de la demande de produits aquatiques s’accompagne des défis

La demande de produits aquatiques devrait augmenter à partir du troisième trimestre 2024, avec de nombreux défis associés nécessitant la promotion commerciale et la diversification des produits et des marchés commerciaux, ont estimé les experts du secteur.

Transformation de pangasius pour l'exportation. Photo : VNA
Transformation de pangasius pour l'exportation. Photo : VNA

Hô Chi Minh-Ville, 11 juin (VNA) - La demande de produits aquatiques devrait augmenter à partir du troisième trimestre 2024, avec de nombreux défis associés nécessitant la promotion commerciale et la diversification des produits et des marchés commerciaux, ont estimé les experts du secteur.

S’exprimant lors d’une conférence organisée lundi 10 juin à Hô Chi Minh-Ville par l’Association des producteurs et exportateurs de produits aquatiques du Vietnam (VASEP), le secrétaire général du VASEP, Truong Dinh Hoe, a déclaré que les exportations vietnamiennes des produits aquatiques étaient évaluées à environ 3,6 milliards de dollars au cours des cinq premiers mois, en hausse de 6% sur un an et qu’elles devraient atteindre 4,4 milliards de dollars au premier semestre.

Selon l’association, le secteur possède des atouts dans la transformation en profondeur. pour les consommateurs pressés qui disposent de peu de temps pour cuisiner, les produits aquatiques transformés en profondeur gagnent en popularité. Ils promettent également des bénéfices plus élevés aux entreprises.

Toutefois, la reprise lente et prudente des marchés, la pression concurrentielle sur les prix à l’exportation et les difficultés liées à la transformation nationale, entre autres facteurs, devraient continuer d’avoir un impact sur les exportations du secteur cette année.

Dô Ngoc Tai, directeur de la Compagnie par actions de produits de la mer Tai Kim Anh, a analysé qu’au cours des premiers mois de l’année, les expéditions de crevettes à l’étranger ont connu une légère augmentation par rapport à la même période de 2023.

Cependant, sur les principaux marchés comme les États-Unis et dans l’UE, une inflation élevée a contraint les consommateurs à se serrer la ceinture, tandis que les conflits dans diverses régions ont provoqué une hausse des tarifs de fret maritime, augmentant ainsi la pression sur les coûts.

Cao Thi Kim Lan, directrice de la Compagnie par actions de pêche Binh Dinh, a déclaré que la transformation et l’exportation des produits de la mer étaient extrêmement difficiles en raison de la rareté des sources matérielles. cette année, le risque de pénurie est encore plus grand, car les conditions climatiques chaudes pourraient entraîner une diminution des rendements d’exploitation.

Nguyên Thi Thu Sac, présidente de la VASEP, a noté que malgré de nombreux défis mondiaux, le Vietnam vise toujours 10 milliards de dollars d’exportations de produits aquatiques cette année.

pour atteindre cet objectif, elle a recommandé aux entreprises d’adapter et d’ajuster leurs opérations au contexte du marché, en mettant l’accent sur la diversification des marchés d’exportation et la promotion du développement du marché intérieur, et d’élaborer des stratégies de développement appropriées, d’intensifier les activités de branding et de se tenir au courant des informations sur le marché.

Le vice-ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Phung Duc Tiên, a souligné le rôle important de l’aquaculture ainsi que de l’exploitation, de la transformation et de l’exportation des ressources aquatiques dans le développement agricole global du pays.

Le secteur des produits aquatiques contribue à hauteur de 28% à la valeur totale de la production agricole, avec un chiffre d’affaires à l’exportation dépassant parfois les 10 milliards de dollars.

Compte tenu des défis nationaux et mondiaux, il a suggéré que l’industrie travaille sur des tâches importantes telles que la lutte contre la pêche illégale, non déclarée et non réglementée (INN), le renforcement de la promotion commerciale et la mise à jour régulière des informations sur le marché pour permettre aux agriculteurs et aux pêcheurs d’organiser la production et l’exploitation de manière rationnelle et efficace. – VNA

source

Voir plus